Scroll To Top

A la une / Actualité

Gérald darmanin, ministre français de l’intérieur

“C’est Macron qui a décidé de réduire les visas”

© D.R

Pour mettre la pression sur les pays d’origine de certains “islamistes radicaux”, la France semble faire du chantage au visa. Le mot n’est pas explicitement employé, mais le ministre français de l’intérieur, Gérald Darmanin, a laissé entendre lors d’une récente intervention au Sénat que la France a réduit, en 2019, le nombre de visas attribués à certains pays en fonction de la réponse de ceux-ci aux demandes françaises de délivrer les laissez-passer consulaires aux personnes soupçonnées de radicalisation pour terrorisme. 

“Le président de la République a pris une décision très forte, l’année dernière, sur la réduction du nombre de visas, notamment envers l’Algérie”, a déclaré le ministre de l’Intérieur lors d’une récente audition au Sénat. “Bien entendu, si nous ne souhaitons pas limiter la coopération économique, ni la venue des étudiants, nous devons coupler notre politique des visas avec la politique des laissez-passer consulaires”, a-t-il ajouté. Mais, il a exclu de cette liste “les visas d’affaires et d’étudiants qui doivent continuer à être délivrés”, a-t-il précisé.

Les restrictions françaises ne se limitent pas à l’attribution de visas. Tout en assurant que son département travaillait pour “assurer nos frontières” parce que “au lieu d’expulser (des migrants), il vaut mieux qu’il y ait moins qui rentrent”, Gerald Darmanin a spécifié le flux migratoire que constituent les Côtes espagnoles “lieu d’arrivée massive d’embarcations venues d’Algérie”.

Ces déclarations interviennent quelques jours seulement après une tournée du ministre français de l’Intérieur dans les trois pays du Maghreb. Selon le rapport du Sénat français, il a indiqué que “la France allait mettre en place une politique migratoire ferme”, tout en soulignant que “le président de la République avait très clairement exposé notre position aux dirigeants avant ma visite”. Par les chiffres, l’Algérie arrive en quatrième position avec 274 421 visas attribués en 2019. 

Une diminution de 7,64% par rapport à l’année précédente. Avec 346 032 visas délivrés, le Maroc arrive à la troisième place, derrière la Chine et la Russie, soit une augmentation de 3,6% par rapport à 2018. Le Maroc, l’Algérie et la Tunisie font partie du top 6 des pays qui ont reçu le plus de visas pour la France en 2019, indique le ministère français de l’Intérieur dans un rapport publié sur son site officiel. 

Le document fait savoir que les consulats français à l’étranger ont délivré 3 534 996 visas en 2019, dont 2 910 897 pour les 15 premiers pays. Au mois de novembre dernier, Gérald Darmanin a effectué une visite dans les pays du Maghreb, dont l’Algérie. Cette virée visait notamment à discuter de la coopération sécuritaire.

À commencer par la lancinante question du rapatriement de ressortissants algériens soupçonnés de radicalisation. Mais comme l’ensemble des pays de la région, l’Algérie avait notamment exigé l’authentification des personnes concernées comme étant Algériennes avant d’accepter de délivrer des laissez-passer consulaires. 

Cette demande vient surtout du fait que beaucoup de ces personnes ne détiennent aucune pièce d’identité, ce qui rend difficile leur identification.

 


Ali B.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER