Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Les températures frôleront les 46 degrés à l’ouest du pays

Chaleur caniculaire à partir d’aujourd’hui

Des températures caniculaires sont annoncées dans plusieurs régions du pays à partir d’aujourd’hui jeudi, et ce, jusqu’à mardi prochain, selon le site spécialisé Météo Algérie.
De fortes chaleurs sont attendues sur l’ensemble du territoire national.
Cette vague de chaleur connaîtra un pic aujourd’hui qui frôlera les 46 degrés à l’ouest du pays, notamment dans les wilayas de Relizane, de Chlef, de Saïda et de Mascara. Partout ailleurs, le thermomètre pourrait avoisiner les 40 degrés, notamment au niveau de la capitale, Blida, Tipasa, Boumerdès, Mostaganem, Tlemcen, Aïn Témouchent, Tissemsilt, Saïda, Mascara, Sidi Bel-Abbès, et dépassera les 42 degrés à Oran.
Selon les prévisions météo, cette hausse des températures sera également enregistrée dans les willayas du Centre et de l’Est, avec un pic de 43 degrés attendu à Tizi Ouzou, Bouira, Boussaâda, Béjaïa,  Constantine, Guelma, Skikda, Annaba et à El-Tarf.
Cette chaleur caniculaire sera accompagnée de rafales de vent au sud-ouest et à l’extrême sud du pays. Des orages suivis d’averses sont prévus à Adrar, Tamanrasset, Illizi et à Tindouf. Face à ces fortes chaleurs, le ministère de la Santé et de la Réforme hospitalière rappelle, à travers des communiqués, les précautions à prendre pour protéger la population la plus vulnérable, les enfants en bas âge, les personnes âgées et les malades chroniques.
Le ministère recommande d’“éviter de sortir aux heures les plus chaudes ou de le faire, en cas d'impératif, tôt le matin ou tard le soir”. Il est recommandé de s’hydrater, c’est-à-dire de “boire suffisamment d’eau et éviter les boissons très sucrées ou à forte teneur en caféine”.
Rappelons, néanmoins, que la vague de chaleur qui a sévi pendant les deux jours de l’Aïd n’a pas causé de problèmes de santé ou autres difficultés respiratoires aux personnes âgées et aux enfants souffrant d’asthme, notamment.
Les CHU et autres établissements de santé n’avaient pas enregistré, durant cette période, d’admission de personnes incommodées par la canicule. Il est à craindre les départs de feux de forêt, à cause de cet affolement du thermomètre.
Les services extérieurs de la Protection civile sont mobilisés pour parer à d’éventuels sinistres. Un plan d’action de prévention est déjà mis en branle par la Protection civile et ce, depuis le début de la saison estivale.


H. H.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER