Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A LA UNE / Actualité

La tutelle y a instruit les chefs d’établissement

Cnapeste : réintégration des enseignants radiés

Le rattrapage des cours, l’autre épreuve pour le Cnapeste. © Archives Liberté

À en croire le syndicat, le nombre d’enseignants ayant fait l’objet de radiation s’élève à plus de 12 000 répartis sur 25 wilayas.

Le ministère de l'Éducation nationale a instruit tous les directeurs de l’éducation pour faciliter la réintégration dans leur établissement de tous les enseignants grévistes auxquels la radiation n’a pas été notifiée. La mesure concerne aussi  les enseignants grévistes ayant déposé leurs recours après notification de leur radiation.
Pour les enseignants radiés n'ayant pas encore déposé leurs recours, des instructions ont été données aux chefs d'établissement pour leur faciliter les dépôts de recours et leur réintégration immédiate. Selon les chiffres avancés par le syndicat, ce sont plus 12 000 enseignants qui ont fait l’objet de mesures de radiation dans 25 wilayas. Cela vient s’ajouter à la décision du ministre de l’Éducation d’ouvrir des établissements scolaires durant la première semaine des vacances (15-22 mars), pour permettre aux élèves d'assister aux séances de soutien et de révision. Annonçant que la date des vacances de printemps est maintenue conformément au calendrier des vacances scolaires de l'année 2017-2018, soit du jeudi 15 mars au dimanche 1er avril 2018, le ministère a précisé dans un communiqué que “les établissements scolaires resteront ouverts durant la première semaine des vacances (15-22 mars), pour permettre aux élèves d'assister aux séances de soutien et de révision”. Les examens nationaux officiels de fin d'année porteront sur le programme scolaire dispensé.
 
La rencontre de demain confirmée

La ministre de l'Éducation nationale, Nouria  Benghabrit, recevra, demain, les membres du bureau national du Conseil national autonome du personnel enseignant du secteur ternaire de l'éducation (Cnapeste) pour relancer le dialogue et la négociation autour des revendications des enseignants, a annoncé, jeudi, le conseiller du ministère de l'Éducation, Mohamed Chaïb Draâ, confirmant ainsi l’information rapporté par Liberté dans son édition de jeudi. S’agissant des points qui seront discutés lors de cette rencontre, ce responsable a précisé que la ministre “a répondu à toutes les revendications de ce syndicat”, ajoutant que “90% de ces revendications ont déjà été prises en  charge, notamment celles des wilayas de Blida et de Béjaïa où le mouvement de grève avait commencé”. Il a rappelé, dans ce sens, la décision du ministère de dépêcher dans ces deux wilayas des commissions composées de représentants de la tutelle et du Cnapeste pour tenter de résoudre les problèmes posés dans ces deux wilayas. La rencontre de demain, dimanche, sera suivie d’une autre entre le ministère et l'ensemble des partenaires sociaux et aura lieu le 7 mars prochain pour “discuter, notamment, des ratios permettant la promotion de professeur à professeur principal et de professeur principal à professeur formateur”.  Hormis les 7 points contenus dans la plateforme de revendications, les questions liées aux journées de grève seront également abordées. Le porte-parole du Cnapeste, Messaoud Boudiba, a émis le souhait de mettre en place un cadre de négociations autour du paiement des journées de grève défalquées des salaires des enseignants et du rattrapage des cours non dispensés.


A. Rafa
amar.rafa@liberte-algerie.com

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER