Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Alors qu’il fait l’objet de poursuites judiciaires

Constantine : le SG de wilaya du RND candidat aux municipales

Siège national du RND à Alger. ©Archives Liberté

Les militants du RND estiment que les filtres de la Drag n’ont pas fonctionné.

Bien qu’il soit formellement inculpé dans au moins une affaire par le parquet de Mila, le secrétaire général du RND à Constantine, A. F., s’est crânement porté candidat à l’APC de Hamma Bouziane, pour les prochaines élections locales. Pour beaucoup d’observateurs de la scène politique, y compris dans son propre parti, le RND, cette candidature aux prochaines échéances est une entorse évidente aux lois en vigueur et dans laquelle la responsabilité de l’administration est aussi engagée. Et le cas de ce responsable du RND n’est pas unique en la matière. Le nombre de prétendants aux mandats électoraux alors qu’ils ont maille à partir avec la justice, est trop élevé pour que cela relève uniquement de la négligence des commissions partisanes chargées de la confection des listes de candidature. La défaillance est aussi au niveau de la direction de la régulation et des affaires générales (Drag). Sinon, comment se fait-il que le secrétaire général de wilaya du RND soit passé entre les mailles du filet, vu notamment les lourdes charges qui pèsent sur lui ? Selon une ordonnance de la chambre d’accusation, dont nous possédons une copie, numéro de dossier 16/359, il a été décidé le rejet de l’appel en référé de l’accusé A.F. et le renvoi du dossier à la chambre criminelle, dans une affaire où il devra faire face à plusieurs chefs d’inculpation, autrement dit, la requalification du délit en crime, l’on citera entre autres, “le vol et la dissimulation de documents qui facilitent la recherche et la découverte de preuves, conclusion de contrats contraires aux dispositions législatives et réglementaires afin d’accorder des  privilèges injustifiés à des tiers, abus de pouvoir, poursuite de l’exercice d’une fonction électorale après l'expiration du mandat, violation des textes de loi relatifs à la propriété foncière, faux et usage de faux sur des documents administratifs, détournement de deniers publics et d’objets de valeur en contrepartie d’une promesse d’avantages aux électeurs pour influencer les votes en sa faveur, etc.”. Les militants du parti se demandent même, écœurés, si ce dernier n’a pas fait exprès de rejeter leur requête pour invalider les listes électorales présentées par le bureau de wilaya du parti confectionnées sans leur approbation. Ils citent, entre autres, le cas de Saïd Bencheikh Lafgoun, tête de liste pour l’APC de Constantine. Contacté hier au téléphone pour avoir sa version des faits, le candidat RND pour la commune de Hamma Bouziane, s’est défendu d’être l’objet d’une interdiction légale de prétendre au mandat électif. Il a expliqué que “tant que la cour suprême n’a pas tranché, je ne suis pas considéré comme accusé, tout en invoquant la présomption d’innocence”. Mais, selon un expert juridique “la cour suprême statue sur la forme des accusations dont le prévenu fait l’objet. Or, le dossier est au niveau de la cour criminelle”. Autrement dit, ajoute cet expert, la cour n'a pas encore tranché, puisque l'affaire est pendante au niveau de la juridiction de Mila, étant donné qu’elle a été requalifiée.

Lynda NACER


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER