Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Éclipse solaire

Danger de cécité irréversible


Un geste simple pour éviter de graves complications : ne pas observer à l’œil nu le ciel lors de l’éclipse.

Les ophtalmologues tirent la sonnette d’alarme quant aux dangers encourus par l’observation de l’éclipse solaire à l’œil nu. Phénomène naturel, l’éclipse a de tout temps capté l’attention des différents peuples dont certains la vénéraient même.
Avant les conclusions de la médecine moderne, les peuples anciens considéraient le phénomène comme une punition divine d’autant que le nombre d’aveugles après les éclipses était important. La médecine a pu expliquer les raisons des cécités nombreuses constatées après ce genre de manifestations naturelles : les rayons ultraviolets provoquent des brûlures irréversibles de la macula. C’est le nombre d’aveugles parmi les souffleurs de verre exposés à des sources de lumière intense qui a mis les médecins sur la voie : exposée à une forte source lumineuse, la macula se brûle. Depuis les conclusions de la médecine, le nombre d’aveugles après les éclipses est devenu quasi nul. Le développement des moyens et des canaux de communication et d’information permet de véhiculer les messages de prévention dans tous les foyers aujourd’hui. Malgré tout le tapage médiatique  mené lors de l’éclipse de 1999, il n’en demeure pas moins que six cas de cécité par brûlure de la macula par les rayons ultraviolets ont été enregistrés en Algérie. “On nous a reproché d’avoir provoqué une sorte de psychose par nos appels à l’intention de la population en 1999. Je ne regrette pas d’avoir agi de la sorte, car malgré la campagne de sensibilisation il y a eu 6 Algériens qui ont perdu la vue, n’ayant pas respecté les consignes”, déclare le Pr Hartani, chef de service ophtalmologie à l’hôpital Mustapha. Elle réitère les mêmes consignes quant à l’éclipse qui sera observée demain entre 8h44 et 11h47. “Il faut éviter de voir le soleil à l’œil nu. Mis à part les lunettes anti-UV de norme CE indice 4, tous les autres moyens d’observation ne protègent pas la macula. Il faut éviter d’observer le soleil avec un film de radiologie, une pellicule, un CD, et même avec les verres de casque de soudure”, prévient le Pr Hartani. Elle invite surtout les parents à protéger leurs enfants. “Les ultraviolets sont très néfastes pour les enfants dont le cristallin est en cours de développement. La macula d’un enfant est plus vulnérable que celle d’un adulte”, ajoute le même professeur. Elle invite les parents à garder leurs enfants à la maison pour ne pas être tentés de regarder vers le Soleil. 
Devant l’indisponibilité de lunettes spéciales, les ophtalmologues interpellent les citoyens pour éviter de regarder le ciel lors de l’éclipse. Attirés par une pancarte annonçant la disponibilité de telles lunettes à partir d’hier dans une officine de la rue Didouche-Mourad à Alger, de nombreux citoyens ont fait le déplacement, en vain. “Nous avons fait une commande et nous attendons toujours la livraison”, dira le gérant de l’officine. Jusqu’à hier les lunettes n’étaient disponibles nulle part, même si certaines sources évoquent des importations imminentes. Ne pas regarder le ciel lors de l’éclipse demeure le moyen le plus sûr pour éviter la cécité. Les citoyens peuvent aussi se rendre sur certains sites disposant de lunettes adaptées pour observer le phénomène qui sera, par ailleurs, retransmis en direct par l’ENTV.

Saïd Ibrahim