A la une / Actualité

En vue de doubler sa capacité d’accueil

De nouveaux investissements pour l’aéroport de Béjaïa

Extension de l’aérogare et de la piste d’atterrissage, séparation du trafic domestique et international, nouvelle zone d’accueil… sont autant de travaux qui seront lancés pour multiplier et améliorer les prestations de cette structure.

Avec les améliorations apportées à tous les niveaux, l’aéroport Abane-Ramdane de Béjaïa est en passe d’acquérir une autre dimension. Extensions, améliorations continues des prestations et flux de voyageurs en augmentation distinguent désormais cette structure. L’aéroport Abane-Ramdane va bénéficier, avance-t-on, d’un nouvel investissement visant à la fois l’agrandissement de sa piste d’atterrissage et l’extension de son aérogare. La piste, qui a déjà subi en 2007 une rénovation intégrale sur une distance de 2 400 mètres, va pouvoir être ainsi étendue à 3 000 mètres. Quant à l’aérogare, qui a fait également en 2007 l'objet d’un “remodelage”, une nouvelle zone d’accueil de sorte à séparer les espaces arrivées et sorties, mais également le trafic international du trafic domestique est projetée. Nul doute qu’avec cette nouvelle extension, l’aéroport de Béjaïa doublera inéluctablement ses capacités, au grand bonheur des voyageurs venant de nombreuses régions du pays.
À ce propos d’ailleurs, le directeur de l’aéroport de Béjaïa, M. Kerrouche, dira à propos des performances réalisées durant cette année qui tire à sa fin : “En 2008, notre aéroport a accueilli 205 312 passagers. Pour cette année 2009, notre bilan au mois d’octobre seulement est de 190 000 passagers, mais à la fin décembre, nous aurons environ 230 000. Outre les prestations, cette évolution résulte de la réduction des tarifs appliqués mais aussi de l’ouverture de nouvelles lignes, à l’image de celle d’Oran.” M. Kerrouche évoquera aussi l’acquisition renouvelée par structure d’un matériel sophistiqué, comme il a également mis en avant l’extension de l’aéroport Abane-Ramdane. “L’étude et la concrétisation sur le terrain sont en bonne voie”, conclut-il. Pour rappel, le ministre des Travaux publics, Ghoul, a mis l’accent sur cette extension de l’aéroport de Béjaïa et ce, en marge d’une visite marathon effectuée le lundi 9 novembre 2009 dans la capitale des Hammadites.
Abordant le brûlant dossier de l’heure, à savoir la grippe porcine, M. Kerrouche estime que le dispositif mis en place au sein de sa structure pour lutter contre cette grippe est efficace, précisant également que “la vigilance a été de mise aussi durant l’arrivée de nos hadjis”.
À noter enfin que cet aéroport a été baptisé Abane-Ramdane par décret présidentiel en 1999. Il a été inauguré en 1982 en vols nationaux et en 1993 en vols internationaux.