Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Direct de la Marche contre le cinquième mandat

Des centaines de milliers de manifestants dans la rue à Alger

© D.R

Fin du direct. 

19h56 - Après le départ des manifestants, des inconnus mettent le feu à l'agence de la banque extérieure d'Algérie (BEA), située au boulevard Souidani Boudjemâa, près de l'hôtel El Djazaïr (ex Saint Georges). 

 

19h43 - Les affrontement se poursuivent à la Place du 1er Mai. 

19h20 - De violents affrontements au niveau de l'Avenue Souidani Boudjemâa, à côté de l'hôtel El Djazaïr (ex Saint Georges). La route est coupée à la circulation par des barricades enflammées. 

18h50 - Des affrontements entre de jeunes manifestants et les forces de l'ordre à la Place du 1er Mai. Les policiers lancent de la bombe lacrymogène, des balles à blanc et des jets d'eau sur les protestataires qui répliquent avec des jets de pierres. On dénombre beaucoup de blessés, surtout du côté des manifestants. 

18h20 - La marche a entamé sa cinquième heure depuis vingt minutes. Les manifestants sont repoussés par les services de l'ordre et ne parviennent pas à atteindre El Mouradia. Plusieurs groupes  rebroussent chemin vers Alger Centre. Des affrontements sont signalés à la Place du 1er Mai. 

Place Addis-Abeba

17h20 - Une foule immense à la Place Addis Abeba. Les manifestants veulent progresser vers la Présidence de la république, à El Mouradia. 

 

16h36 - Dans plusieurs quartiers de l'Algérois, des agents de l'ordre ont refusé de charger contre les manifestants. Sur la vidéo ci-dessus un commissaire de police perd son sang froid et tabasse et insulte ses éléments pour les forcer à réprimer les manifestants 

 

16h25 - Des familles balancent des bouteilles d'eau aux manifestants à partir des balcons, à Alger centre.


16h00 - Un policier et un manifestant se serrent la main à Alger centre.


 

15h55 - Issad Rebrab parmi les manifestants, à Alger.

15h50 - Marche historique à Alger : les Algériens en famille dans la rue pour protester contre le cinquième mandat et demander le départ du régime. 


Djamila Bouhired

15h30 - La Moudjahida Djamila Bouhired rejoint les manifestants à Alger centre. 

 


15h20 - Un important dispositif sécuritaire stoppe la progression des manifestants vers le Palais du gouvernement. Les protestataires rebroussent chemin et se dirigent vers le tunnel des facultés pour remonter le Boulevard Mohamed V. 

15h11 - Un important groupe de manifestant se dirige vers le Palais de gouvernement. 


14h57 - Des milliers de manifestants proviennent de Bab El Oued vers la Grande Poste. Un important cordon sécuritaire leur barre la route à hauteur de la Place des Martyrs. 

 

 

14h50 - Les manifestants scandent à la Place Audin "le peuple ne veut pas de Bouteflika et de Saïd". 

14h 25 - Une marrée humaine occupe la Place de la Grande Poste, la Place Audin, et la rue Didouche Mourad. 

14h 20 - Les services de police se retirent à la Place 1er Mai, et laissent les manifestants progresser vers la rue Hassiba Ben Bouali. 

14h05 - Des milliers de manifestants marchent vers la rue Didouche Mourad, en provenance de la Place l'Emir Abdelkader. 

14h - Encore des milliers de manifestants qui arrivent à la Place 1er mai. La police a dû mal à contenir la foule. 

13h50 - Notre reporter-photographe, Louiza Ammi, a été arrêtée par la police. Elle a contacté la direction du quotidien Liberté à partir d'un commissariat, avant que la communication ne s'interrompe. 

13h45 -  Une foule immense arrive du boulevard Belouizdad vers la place 1er mai pour soutenir les manifestants déjà sur place. Une grande banderole est portée par les protestataire et sur laquelle on peut lire "Barakat". 

13h40 - Les services de l'ordre chargent contre les manifestants et tentent de disperser la foule en lançant de la bombe lacrymogène. 

13h30 - Des milliers de manifestants ont investi la Place 1er Mai, aujourd'hui vendredi, à partir de 13h. Le dispositif sécuritaire mis en place a pu stopper le cours de la marche, pour l'instant, à hauteur du siège du ministère de la jeunesse et des sports.
 

Publié dans : Alger,manifestation,5e mandat

ARTICLES CONNEXES


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER