Scroll To Top
FLASH
  • L'Algérie a enregistré 219 nouveaux cas de coronavirus (Covid-19) et 5 décès durant les dernières 24 heures
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Le ministère de l’Éducation annonce un plan d’urgence

Des cours dispensés via la télévision à partir de demain

Les éléves doivent prendre leur mal en patience. © Archives/Liberté

Le  MEN  a  annoncé  “l'élaboration  d'un  programme  éducatif,  en coordination avec le ministère de Communication, intitulé "Clés du succès" et contenant des modèles de cours du troisième trimestre, et ce, à partir du 5 avril 2020 sur les chaînes de la télévision publique.

Le ministère  de  l’Éducation nationale  a confirmé, jeudi, le prolongement des vacances scolaires de printemps pour les trois paliers de l’enseignement, du 5 au  19  avril,  et  annoncé “un  plan  d'urgence”  qui  comporte  trois  mesures  pour faire face à la suspension des cours durant la période de confinement.

“En application de la décision du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, portant prolongement de la suspension des cours dans tous les cycles et ce dans le cadre d'une mesure de prévention contre la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19), le ministère de l'Éducation annonce le prolongement de la suspension des cours pour l'ensemble des établissements éducatifs, les trois cycles confondus, du 5 au 19 avril”, affirmant qu'un “plan d'urgence” a été tracé “afin de faire face à la suspension des cours au profit des élèves durant la période de confinement”, a indiqué un communiqué du ministère.

Afin  de  permettre  aux  élèves de  tirer le meilleur profit de cette période de confinement, le  MEN  a  annonce  d’abord  “l'élaboration  d'un  programme éducatif, en coordination avec le ministère de Communication, intitulé "Clés du succès" et contenant des modèles de cours du troisième trimestre (année scolaire 2019-2020), et ce, à partir du 5 avril 2020 sur les chaînes de la télévision publique.

Ces cours concernent les élèves de 5e année primaire, 4e année moyenne et 3e année secondaire, conformément à  des horaires  de  diffusion qui  seront publiés ultérieurement dans  un communiqué”. Il  sera  procédé,  en  outre, à “l'activation du dispositif de  soutien  scolaire  via  internet  à  partir  du 5  avril 2020, et ce, à travers les  plateformes  numériques de l'Onefs (Office national d'enseignement et de formation à distance) au profit des élèves de 4e année moyenne et de 3e année secondaire, conformément à  des  horaires d'accès à ces plateformes”.

Il s'agit également de “la diffusion  de cours  de 3e  trimestre  (année scolaire 2019-2020), à partir du 5 avril en cours au profit des élèves des trois cycles à travers des chaînes éducatives, selon des horaires de diffusion via youtube”, conclut le communiqué.  Le ministère de la Communication a précisé que la diffusion des cours pédagogiques sur la télévision publique algérienne aura lieu à partir de dimanche prochain, et  ce, chaque  jour  de  12h30  à 13h,  et  le vendredi de 15h à 16h sur la chaîne terrestre et la nouvelle chaîne Tv6. 

Une rediffusion des  cours est prévue également sur la chaine  de tamazight tous  les jours  de 16h à 16h30, et samedi de 17h à 18h.  Pour leur part, les partenaires sociaux  du  secteur  ont accueilli  favorablement  la  décision de prolongement de la fermeture des écoles, des universités et des centres de formation. 

Ainsi, le Satef (Syndicat national indépendant des travailleurs de l'éducation et de la formation) a jugé cette mesure “opportune” pour prévenir la propagation de l'épidémie dans le milieu scolaire qui accueille quelque 10 millions d'élèves, tout en appelant le ministère de l'Éducation à organiser des réunions à distance afin de dégager une prospective sur le secteur et le sort des élèves après la pandémie de coronavirus.

Selon Boualem Amoura, le secrétaire général du Satef, les données actuelles sur le coronavirus nécessitent de prendre de telles mesures pour protéger les élèves  en  expliquant  que  la  prolongation  des  vacances  était  inévitable, particulièrement  dans  le  contexte actuel qui appelle à la  prudence  et  à  la vigilance.
 

A. R.

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER