Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Forum des chefs d’Entreprise

Des membres veulent une assemblée générale inclusive

Sauf retournement de situation, Ali Haddad pourrait se retirer de la présidence du Forum des chefs d’entreprise (FCE) à la fin du mois en cours. C’est du moins ce qu’il a dit à certains membres de l’organisation patronale. Pour autant, plusieurs membres estiment que son départ ne règle pas, totalement, le problème du Forum des chefs d’entreprise, qui s’est mué, depuis le début de l’année, en syndicat des patrons.
Le président de la Confédération FCE compte convoquer une réunion du conseil exécutif qui devrait se tenir le 30 mars prochain. Elle sera suivie d’une assemblée générale extraordinaire du syndicat des patrons prévue pour le 28 avril 2019, pour désigner un intérimaire qui aura pour mission de préparer l’assemblée générale élective.
Mais certains membres souhaitent la tenue d’une assemblée générale inclusive, sans exclusion, avec les anciens statuts du Forum des chefs d’entreprise, en tant qu’association. Parce que, arguent-ils, Ali Haddad a verrouillé les structures de l’organisation patronale en instaurant un “collège de grands électeurs”,
52 membres qu’il a désignés, alors que le FCE compte plus de 4 000 membres. Les détracteurs de l’actuel président du FCE parlent même “d’une prise en otage de l’organisation”. Ils insistent sur la nécessité de revenir aux anciens statuts qui permettent à tous les membres de l’organisation
patronale de voter.
Leur sentiment est qu’avec les statuts actuels, les jeux sont fermés. Mais voilà, le FCE en tant qu’association n’existe plus. L’association patronale est, depuis le 4 février 2019, devenue un syndicat sous la dénomination Confédération FCE. “Des membres ont appris que l’association FCE a été dissoute, sans savoir de quelle manière. L’agrément a été remis, la semaine dernière, au ministère de l’Intérieur. Le FCE en tant qu’association n’existe pas”, signalent certains chefs d’entreprise. “L’assemblée générale qui va se tenir sera celle du syndicat FCE, avec seulement 52 membres. Pour quelle finalité ? Pour quel objectif ? On ne le sait pas”, ajoutent-ils. En tout état de cause, certains membres du Forum des chefs d’entreprise se demandent si la loi a été respectée ou pas concernant le processus de création du syndicat des chefs d’entreprise. “Et pourquoi a-t-on remis l’agrément d’association précipitamment la semaine dernière au ministère de l’Intérieur ?”, s’interrogent-ils. Ces chefs d’entreprise ne semblent pas croire à l’annonce du retrait d’Ali Haddad de la présidence du FCE. “On ne sait pas. Il a démenti avoir démissionné”, soulignent-ils.
D’autres membres de l’association souhaitent que le président du FCE se retire maintenant. “Des membres de l’association souhaitent qu’il parte maintenant. Les contacts se poursuivent pour y parvenir”, nous a indiqué un chef d’entreprise. Les détracteurs de l’actuel président du FCE ne veulent pas lui laisser le temps d’organiser sa succession. 

 

ARTICLES CONNEXES

  • Doutes sur la gouvernance de Bouteflika
    Pour qui sous-traitent Bedoui et Lamamra ?

    Le flou qui entoure la source de la décision politique fait que le binôme Bedoui-Lamamra n’arrive pas à faire avancer le chantier pour lequel il est désigné : la nomination d’un gouvernement de technocrates.

  • L’aveu de Seddik Chihab, porte-parole du RND
    “Ce n’est pas Bouteflika qui gouverne”

    Le porte-parole du RND a également reconnu la complicité de son parti dans l’attribution au chef de l’État de messages, de décisions et de mesures, dont il n’est ni l’auteur ni l’instigateur.

  • Actualité
    Le RND se démarque

    Le RND adhère à la feuille de route proposée par le président Bouteflika. La position officielle du parti


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER