Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

LA CONTESTATION POPULAIRE s’amplifie À BéJAïA

Des milliers de travailleurs disent non à la supercherie

Le mouvement de contestation populaire contre les propositions de Bouteflika est loin de s’essouffler à Béjaïa. Chaque jour, des marches sont organisées par différentes couches de la société pour dire “Non à la prolongation du 4e mandat”, “Système dégage” et donner de l’épaisseur au mouvement.
En effet, durant la journée d’hier, ils étaient des milliers de travailleurs à battre le pavé à Béjaïa pour réaffirmer leur rejet des dernières propositions de Bouteflika. Des travailleurs des secteurs de l’éducation nationale, des finances (les impôts, les domaines, les assurances, le cadastre…), de Sonelgaz, d’Algérie Télécom, du port et des banques ont investi le terrain pour dire haut et fort “Non à la prolongation du 4e mandat” et “Système dégage”. Chacune des corporations a initié sa marche du siège de sa direction de wilaya ou de son lieu de travail pour se rejoindre, ensuite, devant le siège de la wilaya. Les manifestants, organisés par carrés de marcheurs, ont déployé des banderoles et brandi des pancartes sur lesquelles étaient écrits des slogans hostiles au pouvoir. “Système dégage”, “Non à la prolongation du 4e mandat”, “FLN barra”, “Sidi-Saïd barra”, etc.  Les milliers de manifestants ont, depuis le siège la wilaya, parcouru ensemble mais par carrés, les grandes rues de la ville de Béjaïa en traversant la rue de la Liberté puis arpenté le boulevard Amirouche pour faire un détour par le port. Comme toujours, depuis le début des manifestations, les marcheurs ont scandé : “Pouvoir assassin”, “Système dégage”, “Y en a marre de ce pouvoir”, “La lutte, la lutte jusqu’à la chute du système”. Demain, vendredi, une marée humaine est attendue dans la capitale des Hammadites. La rue jure de rééditer l’exploit de vendredi dernier, voire plus.
Sur les réseaux sociaux, des appels sont lancés par des militants politiques connus pour venir en masse à ce rendez-vous de l’Histoire afin de démontrer au pouvoir et à tout le système que le mouvement de contestation ne faiblit pas et que son combat continue jusqu’à son départ. Parallèlement à cette grandiose marche qui s'est déroulée hier, au chef-lieu de wilaya, des actions similaires ont également eu lieu dans la même journée, à Tichy, Sidi Aïch et Ighzer Amokrane.
Plusieurs milliers de citoyens représentant les différentes couches de la société, ont pris part à ces manifestations de rue pour dénoncer à l'unisson, les “manœuvres” du pouvoir visant à sauver le régime. Notons que toutes ces marches pacifiques ont été ponctuées par le mouvement de grève générale qui paralyse la majorité des secteurs d'activité de la région, depuis dimanche 10 mars.


L. OUBIRA


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER