Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Sous-traitance dans le secteur automobile

Des opérateurs algériens à Francfort

Une dizaine d’opérateurs économiques algériens activant dans le domaine de l’automobile se rendra au mois de septembre en Allemagne pour un voyage d’information sur l’automobile et la sous-traitance, dans le cadre du Salon IAA. Sur initiative de l’Eurl German Access, une entreprise de droit algérien et la société allemande DZ Trade, des concessionnaires et des sous-traitants du domaine automobile séjourneront du 15 au 21 septembre 2017 à Francfort.
Ces deux entreprises ont pour objectif principal la mise en relation d’affaires entre les opérateurs des deux pays pour la concrétisation de partenariats dans le secteur de l’automobile. Au programme de cette visite, une matinée d’information ayant pour thème le potentiel de la production locale et la sous-traitance, suivie par la visite du Salon IAA.
Ce salon de référence, dédié à la mobilité, au transport et à la logistique, est classé comme le plus important au monde, indique un communiqué signé par ces deux entreprises. Le programme prévoit également des visites d’entreprises et d’usines telles que l'unité de fabrication de Volkswagen, de Mercedes ainsi que d’autres entités spécialisées dans la sous-traitance, implantées dans les villes de Francfort, Brême, Wolfsburg et Hanovre. Lors de cette édition du salon IAA, des technologies seront exposées afin de démontrer le pouvoir innovateur et le potentiel de l'industrie automobile allemande.
Ces expositions étaleront les innovations les plus récentes à même de satisfaire les exigences des clients en termes de qualité, de sécurité, de confort et de design. L’intérêt accordé à cet événement (salon) prouve, si besoin est, l’importance du marché automobile allemand qui, selon le même communiqué, a enregistré en 2016 sa deuxième meilleure performance et son plus haut niveau de ventes depuis 2009. “Les chiffres publiés par l'agence fédérale de l'automobile KBA précisent que les immatriculations de voitures neuves en Allemagne se sont élevées à 323 952 unités en mai et 1 459 333 voitures neuves ont été immatriculées dans le pays sur les cinq premiers mois de l'année, soit une progression de 4,7% sur un an”, affirme la même source. “Le marché algérien, en revanche, a connu, au cours de ces dernières années, une instabilité. Notons que l’année 2012 a marqué spécialement ce secteur en affichant 605 000 véhicules importés et une facture d’importation de plus de 8 milliards de dollars”, lit-on dans le communiqué.
En 2014, les ventes ont baissé de près de 30% à 420 000 unités pour une facture d’importation de 5,7 milliards de dollars. Le nombre des véhicules importés en 2015 a chuté en force atteignant 265 000 unités. “Convaincu de la force technologique de l’Allemagne dans le domaine de l’automobile, l’Algérie pourra bénéficier de l’expérience et du savoir-faire allemands afin de développer ses propres technologies et surtout assurer l’essor de la sous-traitance automobile nationale”, concluent les initiateurs de ce voyage.


B. K.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER