Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Lycée Ahmed-BenBahouna de Zemmoura (Relizane)

Des parents d’élèves observent un sit-in

Les parents d’élèves et leur progéniture du lycée Ahmed-Benbahouna de Zemmoura ont décidé de passer à l’action, hier matin, en organisant un sit-in devant l’entrée principale de l’établissement en question, pour “dénoncer” ce qu’ils qualifient de “négligence et laxisme” des services de la Direction de l’éducation de la wilaya de Relizane. Ils dénoncent la non scolarisation de leur progéniture dans ce lycée pour manque de sécurité. Ce dernier est situé loin de leur domicile. Selon-eux, certains élèves ont été orientés vers ce nouveau lycée, loin des habitations, par la direction de l’établissement, sans la moindre justification, alors qu’il existe déjà deux lycées à Zemmoura. “Nos enfants ne sont pas en sécurité. C’est pour cela que nous avons retenu nos enfants chez nous”, grogne l'un d'eux. Selon Kadour A., cette action de protestation est le dernier recours qu’ont trouvé les parents pour faire entendre leur voix. “Nous n’accepterons jamais que nos enfants soient pénalisés de cette manière. L’administration de l’établissement doit assumer ses responsabilités et prendre en charge nos doléances pour régler ces problèmes”, a-t-il déclaré. Les parents d’élèves ont, par ailleurs, sollicité l’intervention des responsables de la wilaya ainsi que ceux de la Direction de l’éducation, afin de mettre un terme à “cette situation” qui pénalise les élèves. Contactée par nos soins pour de plus amples informations sur ce problème, une source responsable de la Direction de l’éducation nous a révélé que des mesures ont été prises au profit des lycéens, avec la création d’une demi-pension. À signaler que le même problème est survenu hier au niveau de la localité de Bendaoud où des collégiens ont été orientés vers un autre collège qu’ils ont refusé de regagner.

E. Yacine


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER