Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Pour faux et usage de faux à M’Sila

Deux mandats de dépôt et onze contrôles judiciaires prononcés


Après plusieurs heures d’audition, le juge a ordonné l’incarcération de 2 personnes dont le principal accusé, K. D., et le placement sous contrôle judiciaire de 11 autres mis en cause dans l’affaire de faux et usage de faux de diplômes et de mises à jour de la Cnas. 27 autres mis en cause ont bénéficié de citation directe. Dimanche, le juge d’instruction a aussi auditionné les parties civiles, il s’agit de 5 administrations publiques dont la Cnas et l’université. Un préjudice financier causé au Trésor public a été estimé à 16 milliards de centimes. Selon nos informations, l’enquête a été menée par les services de la section économique de la PJ de sûreté de wilaya de M’sila, à la suite de la plainte d’un citoyen qui était assuré alors qu’il était chômeur. L’enquête a révélé l’implication de 5 employés de la Cnas de M’sila qui auraient délivré des mises à jour à des entrepreneurs et 5 autres employés de l’université qui auraient délivré, eux aussi, des diplômes à des entrepreneurs pour leur permettre de participer aux appels d’offres. Faux et usage de faux, négligence et complicité sont les principaux chefs d’accusation retenus par le magistrat instructeur près le tribunal de M’sila.     

           Chabane BOUARISSA



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER