Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Boumerdès

D’importants dégâts matériels


Les dernières intempéries qu’a connues la région centre du pays ont causé d’importants dégâts matériels dans la wilaya de Boumerdès, particulièrement dans son versant Est. Ces fortes pluies ont provoqué le blocage des routes, rendant la circulation automobile difficile sur plusieurs axes, notamment la RN12 qui relie Thenia à Tizi Ouzou. Mais pas que, puisque même le transport ferroviaire a été bloqué en raison de l’accumulation des eaux dans les tunnels. Samedi, tard dans la soirée, des centaines d’automobilistes se sont trouvés coincés sur la RN12, entre Naciria et la ville de Si Mustapha, où la chaussée est devenue impraticable dans les deux sens. Pendant que certains automobilistes prenaient leur mal en patience dans l’embouteillage, d’autres ont préféré passer la nuit dans les parkings des cafétérias et des restaurants qui se trouvent aux abords de l’autoroute. La circulation sur la RN25, qui relie la ville de Dellys à la RN12, a été également bloquée en plusieurs endroits par les eaux pluviales. En raison d’un glissement de terrain au lieudit Bouyilef, à la frontière avec la wilaya de Tizi Ouzou, la circulation est restée bloquée sur la RN12 jusqu’aux premières heures de la matinée d’hier. À Bordj Menaïel, les habitants du bidonville de Bastos se sont rassemblés devant le siège de la daïra pour demander leur relogement. Ces derniers ont affirmé avoir passé des moments difficiles ces dernières 24 heures sous les fortes chutes de pluie sachant que ce bidonville se trouve à proximité de l’oued Menaïel qui a débordé. De son côté, la directrice des travaux publics a affirmé que tous les axes routiers ont été rouverts à la circulation. “Toutes les routes et les chemins de wilaya qui ont connu des débordements d’eau et des chutes de pierres ont été rouverts à la circulation. Là je suis à Baghlia en train de superviser une opération de nettoyage’’, nous confiera-t-elle. La DTP a dépêché, hier matin, une centaine d’ouvriers, ainsi que des engins pour ouvrir les routes et les pistes obstruées, alors que de nombreux citoyens ont déploré l’absence de ces agents durant la journée de samedi. À noter que les agriculteurs de la région ont, pour leur part, subi d’importants dégâts, sachant que certaines cultures de pomme de terre ont été carrément emportées par les eaux.

N. OUHIB


ARTICLES CONNEXES

  • LES PLUIES DILUVIENNES ONT CAUSÉ DES DEGÂTS CONSIDÉRABLES
    Alger-Tizi : scènes apocalyptiques sur l’autoroute

    Surpris par la montée des eaux de l’oued au niveau de la RN12, plusieurs automobilistes ont été sauvés d’une mort certaine par les habitants qui ont pris en charge les malades et les enfants.

  • Les inondations survenues samedi l’ont encore une fois confirmé
    Catastrophes naturelles : les pouvoirs publics aux abonnés absents

    À Tizi Ouzou, à Boumerdès, à M’sila, à Alger, à Constantine et dans bien d’autres localités touchées par les inondations, les victimes ont dû leur salut à la solidarité des concitoyens pour faire face au déluge.

  • Les premières pluies révèlent les défaillances
    Des dégâts considérables et des interrogations à Tizi Ouzou

    Hormis la Protection civile, aucune autre autorité n’a été aperçue sur les routes de Tizi Ouzou, des routes en proie à une véritable anarchie, notamment avec les véhicules qui roulaient en sens inverse d’une même voie d’autoroute pour fuir les zones


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER