Scroll To Top

A la une / Actualité

Suite à une requête du ministère de l’intérieur

Dissolution de l’association RAJ par le tribunal administratif d'Alger

Photo : D.R

L’association RAJ a été dissoute ce mercredi par le juge près le tribunal administratif d'Alger, après 28 ans d’existence, suite à une requête introduite auprès du tribunal administratif d'Alger par le ministère de l'intérieur.

Revenant sur cette décision, le Président de RAJ, Abdelouhab Fersaoui a publié un communiqué du bureau national sur son compte Facebook, déplorant ce verdict. « Malgré le travail des avocats qui ont montré dans les requêtes et dans les plaidoiries que le dossier est vide dans le fond et dans la forme, comme ils ont pu aussi déconstruire une requête basée sur des suppositions sans aucune preuves telles que constater par les juges du tribunal ».

Il a par ailleurs assuré que « ce verdict ne va pas nous affaiblir, n’effacera pas les 28 ans d'existence, de résistance et de lutte pour la citoyenneté, la liberté et la démocratie ».

 

Rédaction Web


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER