Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Le ministre de la Formation professionnelle à Oran

Du nouveau pour l’industrie automobile

L’Académie de Renault Algérie contribue à la formation d’une main-d’œuvre qualifiée. ©D. R.

L’objectif assigné est de déboucher sur une main-d’œuvre qualifiée d’autant que le pôle automobile est appelé à se développer à l’Ouest et au-delà du seul groupe Renault.

Une semaine après la signature de deux conventions dans le domaine de la maintenance et de la mécanique automobile au niveau de l’Institut national spécialisé de formation professionnelle d’Es-Senia (INSFP), voilà que trois nouvelles conventions-cadres de partenariats ont été conclues, ce jeudi, en présence du ministre de la Formation professionnelle, Mohamed Mebarki. Cette fois-ci, ce sont le constructeur Renault Algérie et la société mixte algéro-turque “Martur-Algérie” qui ont paraphé des accords de partenariat avec le ministère de la Formation professionnelle, la Direction de wilaya de la formation professionnelle et l’INSFP.
Ces conventions s’appuient sur plusieurs axes, le premier étant la création et la promotion à l’institut d’une nouvelle filière “carrosserie-tôlerie et peinture impliquant” le constructeur au losange. Renault entend s’investir dans cette filière alors qu’il éprouve des difficultés pour trouver une main-d’œuvre qualifiée dans ce segment sur son site d’assemblage, à Oued Tlelat, de la Renault Symbol et de la Sandero Dacia.
D’autant que l’un des objectifs du projet Renault est d’ouvrir sous peu de nouveaux ateliers dédiés justement à la peinture, à la tôlerie et à la carrosserie, alors que ce sont quelque 100 Sandero et 250 Symbol qui sortent des ateliers chaque jour. Le second volet prévoit un accord avec l’“académie de Renault” pour la formation de 20 formateurs de l’INSFP d’Es-Senia, appelés à transmettre le savoir-faire dans le domaine de la tôlerie, peinture et carrosserie. Cette convention ne s’arrête pas là puisqu’il devrait y avoir un échange de programme avec le ministère de la Formation professionnelle.
Une démarche qui a déjà été retenue par d’autres constructeurs, comme le suédois Scania, qui a signé, il y a une semaine, un partenariat identique. Est incluse la dotation d’équipements et de matériel didactique, au profit des apprenants. L’autre convention liera, cette fois-ci, la société Martur Algérie, spécialisée dans la fabrication de sièges automobiles, et qui est déjà l’un des sous-traitants de Renault Algérie. Le protocole d’accord prévoit également la formation de formateurs spécialisés dans la fabrication de sièges automobiles, de la fourniture d’équipements et du matériel didactique. L’objectif assigné est de déboucher sur une main-d’œuvre qualifiée d’autant que le pôle automobile est appelé à se développer à l’Ouest et au-delà du seul groupe Renault. Au terme de la signature de ces conventions, Mebarki insistera sur la nécessité “de former utile”, appelant les partenaires à s’impliquer davantage “dans le contenu de la formation”. Le ministre dira que c’est la nouvelle stratégie et politique de son secteur : “Fournir une main-d’œuvre qualifiée à même de répondre au programme de développement économique du pays.” Il précisera que “les contenus de formations spécialisées doivent être en cohérence avec les besoins réels des entreprises”, insistant lourdement auprès des entreprises partenaires pour qu’elles aillent dans “la formation par apprentissage qui a fait ses preuves dans les pays développés”.

D. LOUKIL


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER