Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A LA UNE / Actualité

Militant de l’indépendance de l’Algérie

Émile Schekroun n’est plus

Le militant communiste pour l’indépendance de l’Algérie, Émile Schekroun, est décédé jeudi dernier à l’âge de 88 ans des suites d’une intervention chirurgicale, a-t-on appris hier de ses  proches.  Militant de l’Union de la jeunesse démocratique algérienne (UJDA) à Oran, ville où il est né en 1930, Émile Schekroun est une des figures françaises qui a lutté pour l’indépendance de l’Algérie.  Membre du Parti communiste algérien (PCA), il participe, après le déclenchement de la guerre de Libération, à l’organisation des premiers groupes armés du PCA, les Combattants de la libération (CDL). Il a été arrêté par la police en 1956, accusé de la distribution des armes détournées par Henri Maillot. Il a été torturé et écroué puis condamné à la prison pour n’être libéré qu’en 1962. 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER