Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

ORAN

Grève des transports

Hier matin, les Oranais ont vécu un véritable calvaire en raison de la grève générale des transporteurs privés, que ce soit pour les lignes urbaines ou suburbaines. En cause, un avis d’appel d’offres pour l’affrètement de bus au profit de l’ETO, l’Entreprise publique des transports d’Oran, avons-nous appris. La mise en service de ces premiers bus, tout en orange, sur les lignes Oran-El Kerma, Oran-Aïn El Turck entre autres, a provoqué la colère des transporteurs privés qui avaient tenu une assemblée générale le week-end passé. Regroupés devant la direction des transports, les représentants des transporteurs (SNTT/Unat/UGTA) ont tenu à dénoncer le choix d’un opérateur privé “bien connu à l’échelle nationale”.
Le fait que l’avis d’appel d’offres national ait débouché sur le choix de cet opérateur ne convainc pas les protestataires, d’autant que les lignes concernées sont déjà saturées, à l’exemple des lignes 4G, P1 ou encore le 51. Au terme d’une rencontre avec le directeur des transports d’Oran, les protestataires ont donné 48 heures pour que soit revue l’attribution des lignes en question, espérant même faire annuler la fameuse soumission.

D. LOUKIL


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER