Scroll To Top

A la une / Actualité

Il est décédé ce mercredi en Suisse

Hocine Ait Ahmed n'est plus

©D.R.

L'ancien président du parti du Front des forces socialistes (FFS) et l'un des dirigeants de la guerre de libération nationale Hocine Ait-Ahmed, est décédé mercredi dans son domicile à Genéve (Suisse), rapporte l'APS.
Selon la même source, et en citant le député du parti, Chafaâ Bouaiche "le chef historique du FFS est décédé, mercredi, en Suisse" sans donner plus de précisions. 
"Le FFS publiera ultérieurement un communiqué pour donner plus de détails sur cette circonstance douloureuse", a-t-il ajouté.

Sur le site du FFS, un communiqué a été publié et dans lequel le décès est confirmé. Toutefois il y est indiqué que le défunt Hocine Ait Ahmed est décédé ce mercredi matin à l’hôpital de Lausanne, et non à Genève, comme précisé par l'APS.

Le texte intégral du communiqué du FFS:

"Nous apprenons avec une immense douleur le décès, ce matin à l’hôpital de Lausanne, de M. Hocine Ait Ahmed, historique du mouvement national et de la révolution algérienne, fondateur et Président du Front des Forces Socialistes, à la suite d’une longue maladie.

A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons".

Alger, le 23 décembre 2015"

 

Lire également: "Hocine Aït Ahmed : le message-testament" en cliquant ICI

 

 Salim KOUDIL

@SalimKoudil

Plus de détails dans nos prochaines éditions


ARTICLES CONNEXES


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER
Commentaires
5 réactions
népourêtrelibre le 23/12/2015 à 18h19

C'est tout ce qu'il mérite ce Grand Homme en l'occurrence Monsieur Hocine Ait Ahmed, fut homme historique, opposant au régime de Tlemcen et qui ne s'est jamais abdiqué... J'espère qu'il ne sera pas enterré parmi ceux qui l'ont mis en prison... Et qu'il sera enterré dans sa village Natal... c'est=à-dire à Ain el Hamman...

M.larbi le 23/12/2015 à 18h25

Le dernier des Mohicans vient de tirer sa révérence. Que Dieu lui accorde miséricorde et l'accueille en son vaste paradis. Son parcours politique est mitigé. Ait Ahmed a été grand pendant la guerre de liberation nationale. Il a été grand quand il s'est opposé aux régimes corrompus de l'Algérie indépendante. Il a été moins grand quand il a institué le Zaimisme au FFS. Ait Ahmed fut le Messali Hadj du FFS. C'est la tâche noire qui met de l'ombre dans son parcours de militant nationaliste honnête.

karimajiq le 23/12/2015 à 21h20

L'histoire n'est pas un jeu de hasard. Le départ de cette grande figure emblématique nous laisse perplexes malheureusement Ait Ahmed n’a rien dévoilé sur le groupe de Oujda à sa tête Bouteflika encore moins des règlements de compte de ce pouvoir occulte depuis 1962 à ce jour. Allah Errahmek Ya Ezaim.

FAISAN le 24/12/2015 à 0h41

Feu Ait Ahmed a bien accompli ses tâches de militant sur tous les fronts. Mais il n'a pas de tache noire sur le front, malheureusement. Et là, je fais bien la différence entre tâche et tache. Par ailleurs, Feu Ait Ahmed n'a pas su museler le chien avant de le débarrasser de ses punaises et cela a été fatal pour le Grand Zaim.

M.larbi le 24/12/2015 à 19h33

Bien vu faisan pour la 'tâche'. L'infaillibilité n'existe pas. Je l'apprends à mes dépens. Pour le reste, chacun regarde Ait Ahmed avec ses lorgnettes.

Commentaires
5 réactions