Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Oran

Hommage aux journalistes Djamel-Eddine Zaïter et Noureddine Chibani


L’association culturelle Ahbab El-Djoumhouria a rendu hommage, hier, à Djamel-Eddine Zaïter, journaliste assassiné par les terroristes le 17 février 1995 alors qu’il se recueillait sur la tombe de sa mère au cimetière de Gdyel, et à Noureddine Chibani, l’un des premiers journalistes du journal El Djoumhouria, décédé jeudi dernier des suites d’une maladie. Devant une très faible assistance constituée essentiellement des membres de la famille de Djamel-Eddine Zaïter et d’anciens travailleurs d’El Djoumhouria, le président de l’association, Djillali Abbassa, est brièvement revenu sur les conditions de travail épouvantables des journalistes dans les années 90. L’intervenant, qui a constaté que “la presse algérienne souffre de nombreuses insuffisances”, a appelé les pouvoirs publics à “accélérer l’élaboration des lois complémentaires” afin de permettre au secteur d’effectuer le bond qualitatif voulu. Étrangement, Djillali Abbassa n’a jamais évoqué le monopole sur la publicité et les différentes formes de pressions utilisées par le pouvoir pour étouffer les journaux, ni les interpellations arbitraires et autres emprisonnements qui continuent de s’abattre sur les journalistes. Enfin, des participants à cette rencontre, qui s’est tenue à l’Office de l’établissement de jeunes (Odej) de l’Usto, ont témoigné de la rigueur et du talent de Djamel-Eddine Zaïter et de son nationalisme, et de la discrétion de Noureddine Chibani qui avait rejoint El Djoumhouria en 1963 déjà, alors que le journal s’appelait encore La République. Mardi, l’association devra se déplacer au lycée de Gdyel baptisé du nom de Djamel-Eddine Zaïter pour “remettre à ses élèves la biographie du défunt journaliste”, selon l’un des organisateurs.

S. Ould Ali



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER