Scroll To Top
FLASH
  • L'Algérie a enregistré 153 nouveaux cas, 104 guérisons et 3 décès durant les dernières 24 heures
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Hommage

IDIR, Hymne au temps des souvenirs heureux

© D. R.

À mon Ami
Sa  vie  et  sa  présence, en  ces  années-là, virent  des  millions  d’étoiles reconnaissantes célébrer A Vava Inouva dans un monde obscur et scélérat
Sa vie et sa présence, et une chanson ont porté notre langue vers des horizons lointains, pour partager et célébrer nos temps immémoriaux
Sa vie et sa présence, gré lui soit rendu d’avoir avec quelques notes égrenées su réconcilier les siècles passés avec ceux à venir
Sa vie et sa présence furent un credo pour les siens et pour son histoire
Sa vie et sa présence furent une symphonie pour sa langue et sa culture
Sa vie et sa présence furent des moments enchanteurs
Sa vie et sa présence furent des moments bénis des dieux
Sa vie et sa présence furent un réconfort lointain et proche, réchauffant nos cœurs et nos esprits
Sa vie et sa présence furent des alliées sans faille, toujours présentes, jamais très loin
Sa vie et sa présence ont atteint le firmament nous éclairant en tout temps et tous lieux
Et au nom de cette vie et de cette présence :
Il nous encourage à ne pas désespérer
Il nous encourage à ne pas baisser les bras
Il nous encourage à ne pas nous renier
In nous encourage à être fidèles à nos aïeux, à notre passé, à notre mémoire et à notre terre de Tamazgha
Il nous encourage à être dans le cœur de notre langue et de notre culture pour leur assurer une vie éternelle
Il nous encourage à être les vaillants soldats de notre langue
Il nous encourage à ne jamais renoncer à notre amazighité
Il nous encourage à renforcer les fondements de ce que nous sommes 
Il nous encourage à mettre la langue amazighe au sommet de notre union
Il nous encourage à l’union, à la communion sur l’essentiel de ce que nous sommes
Il nous encourage à être unis pour l’amazighité
Il nous encourage à faire le serment de vaincre pour les valeurs de liberté
Et nous jurons tous ensemble, où que nous soyons, que :
Nous serons fidèles à tes serments
Nous serons fidèles à tes visions
Nous serons fidèles à tes espérances
Nous serons fidèles à ta foi dans la renaissance de notre langue et de notre culture
Nous serons fidèles à ton combat qui fut permanent, sans relâche Jusqu’à ton dernier souffle
Nous serons fidèles à ta bienveillance, à ta générosité et à ta curiosité des autres
Nous serons fidèles à ton pacifisme chevillé installé au cœur de tes engagements
Nous serons fidèles à ton sens de l’universel
Nous serons fidèles à tes valeurs
Mais déjà :
Dans la douleur de ton absence indicible, 
Dans la souffrance des jours déjà sans toi et qui te pleurent,
Dans les larmes de tristesse qui inondent les monts du Djurdjura et de la vallée de la Soummam, des monts des Aurès, de ceux du Rif et de l’Atlas, du Djebel Nefoussa aux monts du Zaccar, de ceux du Hodna et de l’Ouarsenis, des Babors et des Bibans, du Ténéré au M’zab,  
Et dans les larmes qui inondent la plaine de la Mitidja et celle de la vallée de la Saoura, du mont du Chenoua berceau de Juba II, éternel roi amazigh devant Dieu et Ses hommes
Et de toute l’étendue des plaines et des vallées de Tamazgha, ta terre ancestrale, celle qu’ont défendue âprement nos illustres Jugurtha, Massinissa et Kahina, honorés pour toujours par le serment du sang
De partout  
Au nom de dizaines de millions de personnes éplorées et meurtries par ton absence
Enveloppés de tes textes et tes compositions, de ta musique et de tes paroles, de ta mémoire et de ta voix
Nous sommes armés pour rester debout, à continuer de croire et d’espérer
Et nous faisons le serment d’aller jusqu’au bout de tes rêves, pour que de là-haut tu verras, ici-bas, honneur, engagement, fidélité et résolution.
Et pour toujours :
Sans toi, et pour l’éternité nous serons avec toi fidèles jusqu’à la nuit des temps.
 

Par MOHAMED SAÂDI
Président fondateur de Berbère Télévision

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER