Scroll To Top

A la une / Actualité

Ali Benouari, Président de Nida El-Watan

“Il est impossible que le pouvoir résiste...”

Liberté : Nous sommes devant le siège des Nations unies de Genève. Vous avez répondu favorablement à l’appel des Algériens de Suisse pour un rassemblement contre le 5e mandat. Pourquoi ?
Ali Benouari : Je suis venu comme les milliers de personnes qui sont sorties hier pour remplir les rues algériennes. Et là, je suis content de trouver une diversité d’Algériens qui va du mouvement Rashad aux militants de Nida El-Watan, de Jil Jadid, en passant par des Amazighs et de  simples citoyens jaloux de leur pays. Par ma présence, j’ai voulu représenter cette diversité, notamment à travers Mouwatana.
 
N’êtes-vous pas dérangé par la présence de certaines personnes qui se revendiquaient, autrefois, du GIA ?
Non, je n’ai rien vu de tel, mais l’important, c’est qu’il y ait une base commune qui est celle de la tolérance et du respect des règles de la démocratie. Ici, personne ne s’est écarté des slogans qui défendent le peuple. Autrement dit, les Algériens ont plus que jamais besoin de se parler afin de pouvoir construire l’avenir.
 
Vous avez participé à la dernière élection  présidentielle. Cette année, vous vous inscrivez dans le rejet. Comment expliquez-vous cette position ?
Je pensais pouvoir changer les choses. Donc, j’ai agi en fonction de mes convictions. Or, sur le terrain, le pouvoir a tout fait pour freiner mon élan. J’ai dû renoncer à ma nationalité suisse pour me conformer à la loi. En 2016, le pouvoir a modifié la Constitution pour me priver d’une nouvelle candidature, ce qui prive, par là même, les Algériens de l’étranger de l’exercice d’une bonne partie de leurs droits civiques, comme s’ils étaient de parfaits étrangers ou des criminels.

Comment voyez-vous l’avenir ?
J’attends que le pouvoir tombe dans les semaines à venir. Il est impossible que le pouvoir puisse résister à un peuple qui se réveille.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER