Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Quatre individus arrêtés par la police

Ils vendaient des psychotropes devant un lycée

Les services de la police judiciaire relevant de la Sûreté de la wilaya d’Alger ont réussi à mettre la main sur quatre individus qui commercialisaient des comprimés psychotropes devant un lycée de Birtouta, au sud de la capitale. Selon notre source, c’est suite à l’exploitation d’une information publiée sur la page Facebook de la DGSN faisant état d’une bande de narcotrafiquants qui rôdaient autour de cet établissement scolaire en possession de plaquettes de comprimés hallucinogènes que les policiers ont déclenché une enquête. Après un travail de renseignements sur le véhicule qui servait au réseau de convoyer ces comprimés, les investigations sont vite orientées vers les quatre individus qui se relayaient pour tromper la vigilance des policiers et des parents d’élèves. Après plusieurs souricières, les enquêteurs ont arrêté les quatre mis en cause en flagrant en possession de plusieurs dizaines de capsules et de comprimés de psychotropes de différentes marques. Le principal mis en cause a révélé qu’il s’approvisionnait chez un individu originaire d’une autre wilaya et dont il ignorait l’identité. Lors de l’enquête, il s’est avéré qu’il s’agissait de son complice qui avait érigé un bidonville pour dissimuler la marchandise. Présentés devant la justice, les quatre individus ont été placés sous mandat de dépôt.

F. BELGACEM


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER