Scroll To Top
FLASH
  • La demande de remise en liberté provisoire de Louisa Hanoune rejetée par le tribunal militaire de Blida.

A la une / Actualité

Des milliers de citoyens dans la rue, la police dépassée

Imposante marche à Alger

Photo : Imène Amokrane

Les syndicats de la fonction publique, les étudiants et lycéens, appuyés par des citoyens occupent par milliers le centre de la capitale, ce mercredi, pour exprimer leur rejet de la désignation d’Abdelkader Bensalah comme chef d’Etat par intérim, et réclamer le départ de tout le système.

Un dispositif policier monstre a été déployé sur plusieurs places et boulevards pour empêcher la marche.

Ainsi, Des groupes de manifestants en provenance de la Place du 1er Mai, ont été empêché de rejoindre la foule cantonnée à la Grande Poste. C’est le cas aussi de centaines de manifestants bloqués à haut de la Rue Didouche Mourad et la Place Audin, par les casques bleus.

Les services de l’ordre, qui ont usé de la bombe lacrymogène et de jets d’eau, par plusieurs endroits, pour disperser la foule, ont fini par laisser faire, notamment à hauteur de la Place Audin, où le cordon sécuritaire a été levé à partir de midi. La détermination des manifestants a eu visiblement raison de la répression policière.

Rédaction Web

ARTICLES CONNEXES


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER