Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Rencontre économique algéro-allemande à Oran

Intérêt pour les hydrocarbures et les mines

Une délégation de chefs d’entreprise allemands a rencontré des  homologues oranais, à l’occasion d’un Forum économique qui s’est tenu, hier, à la Chambre de commerce et d’industrie de l’Oranie (CCIO). La délégation allemande, composée de 16 membres, a été invitée à séjourner dans la capitale de l’ouest par l’Association arabo-euro-méditerranéenne, basée en Allemagne et qui œuvre “à la promotion de la coopération entre l’Europe et les pays de la région MENA”. Lors de la prise de contact, les Allemands ont montré un intérêt particulier pour les secteurs traditionnellement attractifs dans notre pays, que sont les hydrocarbures et le domaine minier ainsi que le transport.
D’ailleurs, plusieurs chefs d’entreprise allemands interviennent dans les secteurs de la logistique pour le pétrole et le gaz, la pétrochimie ou encore pour la fourniture d’équipements d’épuration de l’eau et station de pompage. Les secteurs de l’agriculture, la construction navale et l’électricité sont également représentés, nous a-t-on précisé au terme de la rencontre.
Côté algérien, ce sont près d’une cinquantaine de chefs d’entreprise, essentiellement privés, qui sont venus à la rencontre de leurs homologues allemands. Mais c’est la présentation des potentialités et domaine d’investissement dans la wilaya qui a retenu l’attention des membres du Forum économique. Les représentants, côté algérien, de la direction des mines et de l’ANDI, ont présenté une nomenclature de la wilaya qui a fait ressortir que pour une ville aux atouts importants, le secteur des services domine largement, représentant 65,14% de l’ensemble des entreprises implantées soit 25 064. Vient ensuite le BTPH avec 20,95% du total et l’agriculture avec seulement 1,3%.
L’ensemble des entreprises implantées totalisent 119 733 salariés alors que la projection de 3 045 projets évoqués par l’ANDI devrait créer 102 000 emplois dans les années à venir. Mais le premier bémol, qui n’a pas échappé à la délégation, c’est que sur les 2 725 projets déposés, au premier trimestre 2017, au niveau de la direction des mines, seulement 813 ont été acceptés.
 D’ailleurs, ces données sont confortées par un rapport de l’OCDE montrant que
l’Algérie est en deçà des standards internationaux qui prévoient 45 PME pour 1000 habitants et notre pays n’en est qu’à 10 PME pour 1000 habitants.
Néanmoins, les membres du Forum économique devaient, dans l’après-midi, poursuivre leurs contacts par le bais de rencontres B to B, alors que le vice-président de l’Association arabo- euro-méditerranéenne a souligné que la formation était un thème pour lequel l’association accordait beaucoup d’importance. “La coopération, ce n’est pas seulement le commerce et les échanges”, dira ce dernier lors de son allocution.


D. Loukil


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER
Commentaires
1 réactions
Brahms le 28/09/2017 à 18h48

Les allemands recherchent des mines d'or. Ils adorent cela voir en ce sens leur société allemande intitulé ESG OR sur internet. Je ne crois pas que cette rencontre sera bonne pour les intérêts du Trésor Public algérien.

Commentaires
1 réactions