Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Touggourt

Journée de sensibilisation à la rougeole et au choléra

Le club scientifique de santé a organisé, samedi dernier au stade Matico du jardin El-Mourabitoune de Touggourt, une journée de sensibilisation et d’information sur la rougeole et le choléra. Selon Manal Labi, étudiante en 5e année pharmacie à la faculté d’Alger et membre du club, “cette journée est intervenue au moment où ces deux maladies font l’actualité du jour et représentent un danger pour la santé publique”. Elle en veut pour preuve les pertes humaines dues à ces deux maladies. “La rougeole a tué et touché, en mars dernier, de nombreuses personnes dans les wilayas d’El-Oued, d’Ouargla et de Touggourt. Le choléra a, durant ces dernières semaines, emporté des vies humaines et touché de nombreuses personnes dans six wilayas du centre du pays.” Interrogée sur l’objectif recherché à travers l’organisation de cette rencontre, elle nous a expliqué que cette journée a permis de sensibiliser les citoyens aux mesures préventives et aux traitements à prendre dans le cas de contamination par ces deux maladies. Il s’agit d’après elle d’inculquer aux citoyens la culture médicale qui, dit-elle, “est absente dans notre société”. Les organisateurs de cette journée, dont la majorité des adhérents du club des étudiants en médecine, en chirurgie dentaire, en pharmacie, en paramédical et en biologie, se sont répartis en cinq ateliers. Le premier atelier a été consacré à l’accueil du visiteur à qui un questionnaire à remplir est remis pour savoir notamment si la personne est vaccinée contre la rougeole ou pas. “L’âge est très important pour nous, car les gens natifs d’avant 1985 ne sont pas vaccinés contre la rougeole”, nous expliquera Mlle Bahri Basma, étudiante à la faculté de médecine de Batna. Le deuxième atelier est intitulé “Introduction”. Les animateurs de cet atelier ont expliqué aux visiteurs ce que sont la rougeole et le choléra. Les troisième et quatrième ateliers ont été dédiés aux complications, aux symptômes, aux traitements et à la prévention. Le dernier atelier concerne la correction de quelques idées fausses liées aux traitements des deux maladies. “Les gens ne savent pas que la rougeole est une maladie virale et pour la traiter, il faut un antiviral, pas un antibiotique. Par contre, pour le choléra, qui est d’origine bactérienne, l’antibiotique est recommandé”, nous a expliqué un étudiant en médecine. Cette journée de sensibilisation et d’information a été très appréciée par les visiteurs du fait qu’elle leur a permis d’avoir une idée générale sur les signes symptomatiques, les moyens de prévention et les traitements contre ces deux maladies avant que l’irréparable ne survienne.

Ammar Dafeur


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER