Scroll To Top

A la une / Actualité

Manifestation “Tlemcen, capitale de la Culture islamique”

Khalida Toumi et Abdelwahab Nouri bientôt devant les juges

Khalida Toumi © D. R . | Abdelwahab Nouri © D. R.

Alors que des dizaines de ministres et de hauts responsables défilent devant des juges à Alger pour être entendus dans des affaires de corruption et d’attribution de marchés publics, le tribunal de Tlemcen s’intéresse à un autre scandale : l’organisation de la manifestation “Tlemcen, capitale de la culture islamique” en 2011. Selon le procureur de la République près le tribunal de Tlemcen, des convocations ont déjà été envoyées à deux anciens ministres.

L’ancienne ministre de la Culture, Khalida Toumi, et l’ancien ministre des Travaux publics, ancien wali de Tlemcen, Abdelouahab Nouri, devront s’expliquer sur l’achat d’un chapiteau géant utilisé lors de la cérémonie d’ouverture de cette manifestation. La justice soupçonne les responsables de l’époque d’avoir surfacturé l’acquisition de cette structure. Pis encore, après avoir été utilisé, le chapiteau avait tout bonnement disparu. “Le ministère public a ordonné l’ouverture d’une enquête dans l’affaire de surfacturation dans l’acquisition de la tente géante, utilisée lors du lancement de la manifestation ‘Tlemcen, capitale de la culture islamique’ en avril 2011.

Cette tente, dont le prix a été évalué à cette date à 200 millions de dinars, a disparu sitôt la cérémonie terminée”, a indiqué le procureur Koubaï Belahouel, cité par l’agence officielle APS. Il a relevé “la possibilité d'un marché suspect contracté entre les services de la wilaya et certains opérateurs économiques lors de cette manifestation visant l’acquisition de cette tente géante avec le montant exorbitant cité”. Le même magistrat a indiqué que le parquet général de Tlemcen demandera aux deux anciens responsables des explications sur cette transaction conclue dans le cadre de cette affaire. 

Par ailleurs, le magistrat a précisé que l’enquête pourra révéler d’autres manquements à la réglementation dans cette même manifestation. Selon des sources locales, la tente géante, utilisée lors de la manifestation, a été acheminée vers la capitale pour abriter le Salon international du livre d’Alger (Sila), durant l’édition de novembre 2011. C’est à partir de ce moment que la structure avait définitivement disparu. La manifestation “Tlemcen, capitale de la culture islamique” de 2011 avait coûté 125 milliards de dinars (plus de 1,5 milliard de dollars à l’époque). 

Elle avait vu la participation de 24 pays islamiques et non islamiques et de près de 500 000 personnes, dont près de 7 000 étrangers ont visité les différentes expositions. La ville de Tlemcen a connu la construction d’importantes structures et la réhabilitation d’autres. Mais l’importance du budget ne peut expliquer les énormes sommes dépensées pour les activités de cette manifestation qui s’était déroulée sur plusieurs mois. Ironie du sort, cette manifestation était marquée par une grande rivalité entre la ministre Khalida Toumi et le wali de l’époque, Abdelwahab Nouri. Chacun revendiquait le leadership sur les activités. Les rivalités avaient atteint même la répartition des dotations budgétaires. 

 

A. B.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER