Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

les manifestants ont renouvelé l’appel de novembre 1954

La cadence maintenue à Relizane


Plusieurs dizaines de citoyens sont sortis dans les rues de Relizane, réitérant leur rejet du pouvoir en place. Les manifestants ont renouvelé l’appel de Novembre 1954 pour une Algérie indépendante et libre. Ils ont scandé des slogans hostiles aux tenants du pouvoir en haussant le ton contre la tenue de l’élection présidentielle. Après la pluie et le froid qui ont sévi en matinée, une éclaircie inattendue s’est invitée vers 14h, au grand bonheur des marcheurs, dont certains étaient arrivés plus tôt que d’habitude pour se regrouper sur la place du centre-ville.

C’est en entonnant l’hymne national, que la marche s’est ébranlée. Aussitôt, des slogans contre le pouvoir ont fusé des premiers rangs de la procession. Les portraits des détenus d’opinion, à l’image du moudjahid Lakhdar Bouregâa, ont été brandis par les marcheurs. “Nous voulons l’indépendance et nous l’aurons”, pouvait-on lire sur une des pancartes. “Nos aïeux ont libéré le pays de la France coloniale, nous, nous le libérerons de la mafia”, lisait-on sur une autre pancarte. Des banderoles et des posters, ainsi que le drapeau national ont été arborés. “Le peuple veut son indépendance !” et “Non à un cinquième mandat bis” ont été repris par des protestataires. 


E. Yacine


ARTICLES CONNEXES

  • très forte mobilisation à Alger Malgré la pluie
    “Déterminés à aller jusqu’au bout”

    Les Algérois ont rendu hommage aux militaires tués dans une embuscade. Ils ont réaffirmé leur attachement à la primauté du civil sur le militaire et leur opposition au scrutin du 12 décembre.

  • ils étaient des milliers à braver le mauvais temps à Bouira
    “Pour un état civil et non militaire”

    La détermination du peuple à en finir avec le système en place reste intacte, et ainsi, ni les menaces ni la répression ne semblent le détourner de ses revendications.

  • 38e acte de mobilisation à Constantine
    Recueillement et détermination infaillible

    Les Constantinois ont rendu hommage aux trois soldats tués, mercredi, dans une opération antiterroriste dans la commune de Damous, à Tipasa.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER