Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Canada

La communauté algérienne maintient la mobilisation

© D. R.

Les Algériens du Canada ne décolèrent toujours pas. À l’occasion de l’acte 14 de la révolution populaire, ils étaient encore nombreux à se mobiliser lors de la manifestation dominicale place du Canada, au centre-ville de Montréal. À 13h, le décor est déjà planté : chants patriotiques amplifiés par la sonorisation, des débats citoyens improvisés, des pancartes résumant la quintessence des revendications du peuple algérien...

L’emblème national et le drapeau amazigh flottaient côte à côte dans le ciel de Montréal, préfigurant la nouvelle Algérie sans la “îssaba”, pendant que les manifestants, venus en famille pour certains, scandaient à tue-tête des slogans hostiles au pouvoir et réclamant le changement. Un changement qui passera nécessairement par une transition démocratique, laquelle débouchera sur l’instauration d’une véritable démocratie, comme le précise un manifestant qui dit avoir participé à toutes les manifestations organisées à Montréal contre le système politique algérien. “Système dégage”, c’est d’ailleurs le slogan qui barrait sa pancarte brandie avec fierté. Les intervenants se relayaient au micro pour dénoncer le pouvoir incarné maintenant par le chef d’état-major de l’ANP, le général Ahmed Gaïd Salah.

Celui-ci, qui avait pourtant promis d’accompagner le peuple avant de faire volte-face allant jusqu’à menacer les manifestants, en a pris pour son grade. “L’armée dans les casernes”, “Pour une transition démocratique et pacifique”, “Le pouvoir au peuple”, “Yetnehaw gaâ” (ils partiront tous), lit-on sur des pancartes brandies par des manifestants joyeux, mais déterminés. Beaucoup de femmes et de jeunes, mais aussi des personnes âgées, sont venus réitérer leur exigence du départ du système qui, depuis la confiscation de l’indépendance, n’a pas réussi à développer le pays. Vers la fin de la manif, après avoir chanté l’hymne national, les manifestants commençaient à se disperser dans le calme, en promettant de revenir dimanche prochain avec la même détermination et toujours plus nombreux, jusqu’à ce que les symboles du régime “yetnehaw gaâ”.

Par ailleurs, le Forum des Algériens à Montréal a tenu, dimanche soir, sa 8e réunion pour débattre des perspectives de l’insurrection citoyenne. Les 9 comités citoyens installés, réduits depuis à 6, continuent de travailler chacun dans un domaine précis. L’un des comités est chargé de traquer les avoirs de la nomenclature algérienne à l’étranger. Celui-ci veut mener son travail loin des feux de la rampe.  

 

Yahia Arkat


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER