Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Dilapidation du foncier touristique à Tamanrasset

La conservation foncière au banc des accusés

Le dossier impliquant le conservateur qui aura modifié le livret foncier d’un propriétaire de terrain à Sersouf pour dégager une parcelle de terrain au profit de son épouse est le seul entre les mains de la justice.

Promis par cinq ministres qui se sont succédé à la tête du département du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Aménagement du territoire, l’assainissement de l’épineux dossier des zones d’expansion touristique (ZET), qui font objet d’une dilapidation massive, n’a toujours pas eu lieu. La sonnette d’alarme a été tirée par une agence de tourisme et de voyages à Tamanrasset qui a signalé de graves dépassements à la l’ancienne ZET située au quartier d’Assoro, laquelle fait l’objet d’un détournement tous azimuts.
Le plus grave, c’est que cette dilapidation est, documents à l’appui, cautionnée par l’agence foncière locale et le conservateur foncier de la wilaya qui fait déjà l’objet d’une enquête judiciaire.
Plusieurs lots ont été attribués à ses proches ainsi qu’à d’autres responsables de la razzia foncière au prix de leur silence. Ce qui a porté préjudice aux investissements touristiques prévus dans le cadre de la relance de ce secteur sur lequel mise le pouvoir en place. Interrogé sur l’affaire, le wali de Tamanrasset a fait part d’une enquête approfondie qui risque de faire tomber les têtes des responsables impliqués dans plusieurs scandales fonciers. L’enquête sera ainsi élargie au périmètre de la ZET pour pouvoir neutraliser les gros bonnets et les ripoux de l’administration qui abusent de leur pouvoir pour conclure des pactes douteux sous la table.
Le dossier impliquant le conservateur qui aura modifié le livret foncier d’un propriétaire de terrain à Sersouf pour dégager une parcelle de terrain au profit de son épouse est le seul entre les mains de la justice pour le moment. La wilaya de Tamanrasset comprend deux ZET d’une superficie de 45 et 250 ha. Finalisé, le plan d’aménagement relatif à la première zone est en attente d’approbation. Pour la seconde, on en est à l’achèvement d’une étape des études.
L’Algérie dispose d’environ
225 zones d’expansion touristique. Certaines ont été classées en 1988 et d’autres entre 2004 et 2016. La majorité d’entre elles butent sur des problèmes en raison des lenteurs de procédures, et ce, du stade des études qui passent par plusieurs étapes, jusqu’à l’approbation des plans d’aménagement et l’élaboration des contrats de concession. Les ZET sont classées en trois catégories, après une enquête diligentée par le ministère de tutelle : la première catégorie comprend les ZET détournées de leur vocation initiale, lesquelles seront réaffectées, après annulation de leur décret de classification, la seconde concerne le transfert partiel de certaines ZET et la troisième et dernière catégorie comprend les ZET dont la délimitation a été faussée en raison des erreurs techniques imputées à la médiocrité des équipements de relève.


RABAH KARECHE

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER