Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Le prestataire du consulat de france, VFS Global, privé d’Internet

La délivrance des visas suspendue depuis hier

© D. R.

Les services consulaires de France à Alger ont annoncé hier la suspension de la délivrance de visas pour les demandeurs algériens en raison de la coupure “soudaine” du service internet à son prestataire externe, le centre VFS Global d'Alger. En effet, le successeur de TLS contact, déjà submergé au quotidien par les centaines  de demandes de rendez-vous, est depuis hier matin “mis en black-out total”.

Les services externes de traitement des demandes de visa pour la France se trouvent ainsi perturbés, voire bloqués, faute de connexion. Dans un communiqué posté sur sa page facebook, le consulat général de France à Alger a indiqué que “suite à une décision unilatérale de l'Autorité de régulation de la poste et des communications électroniques (ARPCE), prise sans préavis et sans notification, le centre VFS Global d'Alger est privé des accès internet indispensables à son fonctionnement.

Le centre visa est à l'arrêt depuis ce matin”. Une telle mesure, qui a été largement dénoncée par les internautes sur la Toile, ne sera pas sans conséquences sur le fonctionnement du système informatique “France Visas”, outil technologique indispensable pour la prise en charge des demandes de visa d’entrée en France. La représentation consulaire française informe qu’en conséquence directe de la décision de l’ARPCE, “aucun visa ne peut être délivré”.

D’autant plus que le consulat général de France “n'est lui-même plus en mesure d'instruire les demandes de visa. Aucune instruction n'étant possible, aucune décision ne peut être prise”. Le consulat exprime, toutefois, son regret que “cette décision de l'ARPCE, qu'il n'entend pas contester, n'ait pas mieux pris en considération l'intérêt des particuliers et des entreprises pour qui l'obtention d'un visa est une chose particulièrement importante”. Les autorités consulaires ne désespèrent pas, cependant, de voir l’ARPCE procéder au rétablissement de l'internet, et ce, pour permettre à VFS Global de poursuivre sa mission.

“Le consulat général remercie par avance les autorités en charge de bien vouloir reconsidérer cette décision et de prendre les mesures provisoires urgentes indispensables au bon fonctionnement du centre VFS Global d'Alger et du consulat général de France à Alger”, lit-on encore dans ledit communiqué.

En attendant le rétablissement de l’internet spécialisé haut débit pour leur prestataire VFS, les responsables des services consulaires français ont tenu à réitérer leurs excuses “aux particuliers et aux entreprises pour ce nouvel incident”, après celui provoqué l’été dernier par la société Smart Link Com (SLC) appartenant au fils de Khaled Nezzar, fournisseur de service internet, pour des clients entreprises. Rappelons au passage que l’ARPCE avait justifié alors la décision de rupture de contrat avec la société SLC, “pour non acquittement de ses redevances”.  
 

Hanafi H.

 



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER