Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Affaire des 701 kg de Cocaïne

La DGSN confirme l’implication de l’un de ses chauffeurs

La Direction générale de la Sûreté nationale  (DGSN) a confirmé, hier, dans un communiqué rendu public, l’implication de l’un de ses chauffeurs dans l’affaire des 701 kilogrammes de cocaïne saisie au port d’Oran.
La DGSN a précisé que le suspect cité dans la presse est un chauffeur “des services du parc automobile de la Direction et non pas le chauffeur personnel du directeur général de la Sûreté nationale”. “Le suspect est un chauffeur relevant des services du parc automobile de la DGSN, tout comme les centaines de personnel du parc roulant et non pas le chauffeur personnel du général-major Abdelghani Hamel, directeur général de la Sûreté nationale”, a précisé la direction de l'administration générale de la DGSN, qui estime que les informations relayées sont “une pure affabulation et une information mensongère que nous démentons formellement”. Affirmant que “ces rumeurs sont l'œuvre d'individus qui ont des objectifs précis pour semer la zizanie au lieu de laisser la justice faire son travail conformément à la loi”, la même source soutient que “l'acte du mis en cause est un acte individuel et isolé qui n'engage nullement son  administration et la Sûreté nationale”. La direction de l'administration générale de la DGSN appelle “les lecteurs de journaux et les utilisateurs
des réseaux sociaux à ne pas relayer des informations mensongères qui n'ont aucun fondement”.
La même direction exhorte tout un chacun à “s'assurer, à travers des sources officielles, des informations relayées afin d'éviter tout ce qui pourrait susciter l'opinion publique par des informations mensongères”.

R. N.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER