Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Guelma

La fête jusqu’à une heure tardive de la nuit

Les Guelmis ont suivi en famille et en groupes la finale de la CAN, notamment dans les stades où des datashows ont été installés par des mécènes et les APC. Au coup de sifflet final de l’arbitre de la rencontre, les rues de la ville ont aussitôt été investies par des dizaines de milliers de citoyens arborant l'emblème national. À bord de camions, de voitures de tourisme, de bus, de camionnettes et à moto, ils ont extériorisé leur joie et leur bonheur en sillonnant les principales artères de la ville de Guelma. Dans un concert de klaxons et une cacophonie inénarrable, des familles, des couples, des jeunes et même des personnes âgées ont tenu à prendre part à cette grande kermesse où tout un chacun a communié avec allégresse cette victoire. Jusqu'à une heure tardive de la nuit, les fans de l'équipe nationale ont chanté à pleins poumons et dansé dans les boulevards du chef-lieu de wilaya et c'est la place du 19-Mars qui est devenue le lieu incontournable de ralliement. Les sons de la derbouka, les pétards, les feux d'artifice ont contribué à créer une nuit féérique au cours de laquelle des embouteillages ont été relevés aux carrefours. La sûreté de wilaya a mobilisé des policiers qui ont assuré le bon déroulement de la fiesta. 
 

HAMID BAALI

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER