Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

En attendant les résultats du laboratoire

La fièvre aphteuse se propage

Les éleveurs en état d’alerte après l’apparition de cas de fièvre aphteuse. © D.R

En cause, principalement, les conditions d’hygiène dans les élevages et l’absence de vaccination du cheptel.

Deux foyers suspects de fièvre aphteuse ont été signalés, récemment, dans la wilaya de Sétif, a-t-on appris des services de l’inspection vétérinaire. “Le premier foyer a été signalé dans la commune de Bir-El-Arch à l’est de Sétif. Un animal, qui a été cliniquement confirmé positif, a été abattu. Aussi, un autre foyer a été détecté à Beni Ouartilène au nord de Sétif. Il s’agit de deux génisses qui ont été abattues aussi. Un autre cas, un veau cette fois-ci, a été détecté au niveau de l’abattoir de Sétif. Tous ces cas ont été cliniquement confirmés positifs. Des prélèvements ont été envoyés au laboratoire en attendant les résultats des analyses”, a expliqué Mourad Saoucha, inspecteur vétérinaire de wilaya. Cette situation a inquiété les éleveurs de bovins de la capitale des Hauts-Plateaux, sutout que les dégâts enregistrés en 2014 à cause de cette épidémie sont encore dans les mémoires.
Notre interlocuteur a tenu à rassurer les éleveurs sur la maîtrise de la situation dans la wilaya. “La situation n’est guère inquiétante. Elle ne ressemble pas à celle de 2014 et ces cas sont isolés. Tous les abattoirs et les marchés à bestiaux sont sous notre surveillance. Néanmoins, nous appelons les éleveurs à signaler les cas suspects pour maîtriser la situation”, ajoutera M. Saoucha.  Ce dernier a souligné que la campagne de vaccination, effectuée en avril dernier, a touché essentiellement le cheptel de moins de trois mois. Des mesures préventives ont été déjà décidées par les pouvoirs publics. “Un autre lot de vaccins a été commandé et une autre compagne de vaccination sera lancée prochainement pour rattraper le cheptel non vacciné lors de la campagne d’avril dernier. Nous lançons un appel aux éleveurs afin de coopérer avec nos services pour la réussite de cette opération très importante”, précise-t-il.
Par ailleurs, cinq foyers suspects ont été détectés dans la wilaya de Bouira, a-t-on appris auprès de l’inspection vétérinaire relevant des services agricoles. Les cas sont apparus dans trois exploitations agricoles privées dans la commune d’Aïn Bessam (au sud-ouest de Bouira). Des vétérinaires de l’inspection vétérinaire et de la subdivision agricole d’Aïn Bessam se sont déplacés sur les exploitations où ils ont procédé à des prélèvements qui ont été envoyés au laboratoire de Draâ Ben Khedda, a-t-on appris. “À la découverte de ces 5 cas, suspectés d’être porteurs de la fièvre aphteuse, on a aussitôt procédé à des prélèvements qui ont été envoyés au laboratoire d’Alger pour être analysés. Pour le moment, on n’a pas encore reçu les résultats”, indiquent les responsables des services vétérinaires.
Pour rappel, depuis jeudi, les services de la DSA et ceux de la DSP sont en état d’alerte et ont mis en place un dispositif visant à freiner la propagation de cette maladie. Il a, en effet, été décidé de l’arrêt de l’activité de tous les points de vente, ainsi que de la suspension de toute mobilité du cheptel bovin intra-muros, à l’exception du bétail dirigé vers les abattoirs.
La mise en place de comités de contrôle aux frontières de la wilaya, dans le but de superviser les entrées et les sorties du bétail extra-muros, et le contrôle systématique de tous les élevages d’engraissement ont aussi été établis.


A. Loucif/R. B.
 



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER