Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Une journée d’étude a réuni les deux secteurs

La formation, clé du développement du tourisme en Algérie


Pour le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Abdelkader Benmessaoud, le secteur du tourisme évolue suivant une stratégie bien définie, basée sur la réhabilitation des établissements hôteliers et l’encouragement des Algériens à vendre une belle image du tourisme du pays. Lors d’un point de presse, tenu en marge d’une journée
d’étude sur les métiers de l’hôtellerie, M. Benmessaoud a estimé que le nombre de touristes qu’accueille l’Algérie est important en voulant pour preuve le nombre croissant d’Algériens mais aussi d’étrangers qui ont passé leurs vacances de fin d’année dans le sud du pays, à telle enseigne que, a-t-il affirmé, toutes les infrastructures hôtelières du sud du pays affichent complet. Pour sa part, le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Mohamed Mebarki, a rappelé que le développement du tourisme est basé sur l’élément humain, en assurant de son engagement à accompagner ce secteur par une formation de qualité des ressources humaines et des travailleurs, en mettant toutes les dispositions de son département à la disposition dans le cadre d’un partenariat mutuel qui sert l’économie nationale et la ressource durable.
M. Mebarki a, également, annoncé qu’il engage les responsables de son secteur à mettre en œuvre les termes de la convention passée avec les opérateurs économiques, notamment le Syndicat des agences de voyages.
Le ministre de la Formation et de l’enseignement  professionnels, qui a affirmé que la mise à disposition de ressources humaines qualifiées est un critère très important pour l'application de toute politique économique, a longuement insisté sur l’offre de formation en direction du secteur en énumérant quelque
1 300 établissements de formation, couvrant tout le territoire national, et qui reçoivent chaque année plus de 650 000 stagiaires, offre configurable couvrant 23 branches professionnelles et 478 spécialités, parallèlement à la formation continue dirigée vers les travailleurs de différentes activités économiques.


A. R.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER