Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Choléra

La France appelle ses ressortissants à la vigilance

Le ministère français des Affaires étrangères a actualisé, hier, le contenu de ses conseils aux voyageurs à destination de l’Algérie, en donnant l’alerte sur l’infection de choléra qui touche actuellement le pays. Le Quai d’Orsay a expliqué dans sa mise en garde, que “plusieurs cas de choléra ont été diagnostiqués dans le nord et le centre du pays, à Bouira, Blida, Tipasa, Alger, Médéa et Aïn Delfa”.
Il a indiqué en se basant sur les déclarations du ministère algérien de la Santé qu’“une source de la région de Tipasa serait à l’origine de la contamination et que l’eau du robinet demeurerait potable”.
Pour autant, les autorités françaises se montrent très prudentes et considèrent qu’il “est impératif de porter une vigilance particulière aux règles d’hygiène et de sécurité afin de se préserver des contaminations digestives et de contact”. Pour plus de précisions, le Quai d’Orsay demande à ses ressortissants de consulter la fiche santé disponible dans la rubrique des conseils aux voyageurs.
En guise de recommandations, il les exhorte à se laver les mains régulièrement avec des solutions hydro-alcooliques, surtout avant et après les repas ou le passage aux toilettes, à veiller à la qualité des aliments et surtout à leur cuisson prolongée, à éviter la consommation de produits alimentaires (poisson, viande, volaille, lait) crus ou peu cuits, à peler les fruits et les légumes ou les laver soigneusement (à l’eau potable), à ne boire que de l’eau ou des boissons contenues dans des bouteilles capsulées ou de l’eau rendue potable (par filtration, ébullition ou à défaut additionnée d’un produit désinfectant), à éviter les glaçons et glaces, ainsi que la consommation de jus de fruits frais, de légumes crus et de fruits non pelés et à ne consommer que le lait pasteurisé ou bouilli.
Un lien vers le site de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a été également mis à la disposition sur le site du Quai d’Orsay afin d’informer davantage les Français se rendant en Algérie, sur les mesures à prendre pour se protéger de la bactérie du choléra.
Le ministère français a édité le 7 août dernier les mêmes conseils à ses ressortissants en partance pour le Cameroun ou présents sur ce territoire, frappé par une épidémie de choléra. Le Niger, le Tchad et le Yémen qui ont été cités par le directeur de l’Institut Pasteur — quand il a évoqué pour la première fois la présence du choléra en Algérie — font partie aussi des pays à risque listés par le Quai d’Orsay, à cause de la prévalence de l’infection.  
Il est à noter que des risques sanitaires concernant d’autres maladies comme la typhoïde et le paludisme sont mis en avant dans la rubrique santé des conseils aux voyageurs concernant l’Algérie.  Dans le cas du choléra, aucun dispositif n’est mis en place pour le moment par Santé Publique-France pour contrôler dans les aéroports de l’Hexagone, les voyageurs de retour d’Algérie. Ce genre d’opérations est organisé face à d’importantes épidémies, comme ebola en 2014 et la grippe aviaire en 2009.


S. L.-K.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER