Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Bordj Bou-Arréridj et M’Sila

La jeunesse de nouveau au rendez-vous

Plusieurs centaines de jeunes ont défilé, dimanche soir, dans le centre-ville de Bordj Bou-Arréridj et M’sila, pour protester contre la candidature, officiellement déposée ce jour-là, d’Abdelaziz Bouteflika à la présidentielle du 18 avril pour un 5e mandat. À Bordj Bou-Arréridj, dès l’annonce officielle du dépôt du dossier d’Abdelaziz Bouteflika au Conseil constitutionnel et la lecture de sa lettre adressée au peuple, des rassemblements ont eu lieu au centre-ville. Les manifestants ont exprimé leur colère à la suite de cette nouvelle et renouvelé les slogans scandés depuis le début des manifestations. Les manifestants ont investi les lieux pour scander leur ras-le-bol du régime d'Abdelaziz Bouteflika, au pouvoir depuis 1999. De nombreux manifestants ont passé une nuit blanche devant le siège de la wilaya. “Le peuple vomit le pouvoir algérien ! Prenez l’argent et dégagez ! On veut juste notre dignité”, ont scandé les manifestants. “On ne veut pas de paroles. On ne veut plus attendre”, dira un manifestant. Même constat à M’sila, malgré le froid et la nuit, des centaines de citoyens sont descendus dans la rue pour crier leur mécontentement après la lettre adressée par Abdelaziz Bouteflika au peuple algérien. Des jeunes parlent même de “désobéissance civile” pour accentuer la pression sur le régime. Tous les manifestants ont insisté sur le caractère pacifique de cette manifestation et veulent plus que tout laisser une bonne image.


Chabane BOUARISSA

Publié dans : marche nocturne

ARTICLES CONNEXES

  • La population en colère contre la candidature de Bouteflika
    Imposante marche à Annaba

    Les manifestants dont les rangs n’ont pas cessé de grossir, ont arpenté l’immense place publique, durant plus d’une heure avant de se diriger vers le siège de la wilaya où ils ont observé un sit-in.

  • Plusieurs marches ont été organisées
    Constantine au rythme de la protesta

    Pas de répit pour la protesta contre le cinquième mandat du Président sortant dans la capitale de l’est du pays.

  • Skikda
    Enseignants, étudiants et avocats contre le 5e mandat

    Des centaines d'étudiants et d'enseignants de l'université du 20-Août-1955 ont, de nouveau, tenu, hier, un grand rassemblement au niveau du campus devant la bibliothèque centrale pour exprimer, encore une fois


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER