Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

L’ENFANT KIDNAPPE A DUBAÏ A ETE LOCALISE PAR INTERPOL EN JORDANIE

La justice ordonne la remise du petit Karim à son père

© D.R.

La localisation du petit Karim par Interpol en Jordanie compliquera la tâche à sa maman, incriminée dans son enlèvement, pour se déplacer aisément à travers les 190 aéroports concernés par le signalement de cet enfant.


La justice algérienne vient d’ordonner la restitution du petit Karim Belmaaziz à son père, et ce, suite au jugement prononcé par la cour de Tipasa en date du 18 février dernier. Enlevé le 25 janvier 2016 au centre commercial de Dubaï par sa mère et un groupe d’individus, selon des vidéos en notre possession et les témoignages de sa famille, le petit Karim a fait l’objet d’intenses recherches par les services de l’organisation internationale de la police criminelle (Interpol). Selon cette organisation, la victime figure dans le fichier des notices jaunes. Autrement dit, le petit Karim a été kidnappé et Interpol a considéré sa maman comme auteur présumé de cet enlèvement.
Du côté algérien, deux notices rouges ont été délivrées respectivement par le ministère de la Justice et le juge d’instruction de Sidi M’hamed à l’encontre de sa maman. Hier, lors d’une entrevue avec sa famille, celle-ci nous a appris que le petit Karim a été localisé par Interpol en Jordanie. “Interpol Jordanie a informé Interpol Algérie que Karim Belmaaziz se trouve bel et bien en Jordanie avec sa maman qui refuse de le restituer à son père.” Selon le caractère exécutif rendu par la cours de Tipasa, dont Liberté détient une copie, il était dit que “la famille de la victime devait bénéficier de l’aide des procureurs de la République, des procureurs généraux et des officiers de la force publique pour exécuter cette décision de justice” pour rendre le petit Karim à son père, Morad Belmaaziz.
Aussi, ce jugement définitif a fait l’objet d’accusés de réception du ministère des Affaires étrangères des Émirats arabes unis, du consul général d’Algérie aux Émirats arabes unis et de l’ambassade des Émirats arabes unis à Alger. Autrement dit, explique sa famille, “sa maman n’a d’autre choix que de respecter la justice algérienne. Actuellement, on se démène pour ramener Karim en Algérie. Du moment qu’il a été localisé en Jordanie, on se demande pourquoi la justice des Émirats arabes unis ne fait rien pour rendre justice à son père”. Selon leurs dires, “les investigations entamées en 2016 et en 2017 ont été infructueuses, car sa maman était en fuite et changeait de pays à chaque fois qu’elle était informée par ses pairs qu’elle était recherchée. Et c’est là qu’elle tombe sous le coup de circonstances aggravantes, notamment en violant le premier jugement de la justice algérienne”. En revanche, sa localisation par Interpol en Jordanie lui compliquera la tâche et elle aura bien du mal à se déplacer aisément à travers les aéroports de 190 pays concernés par le signalement de cet enfant.
Pour rappel, après les vaines plaintes déposées aux Émirats arabes unis, le père de l’enfant avait porté l’affaire devant la justice française, sachant que le petit Karim et son père jouissent de la double nationalité, à savoir algérienne et française. “Tout ce qu’on demande aux Émirats arabes unis, c’est le respect et l’application des décisions de la justice algérienne, conformément aux accords judiciaires signés entre les deux pays.”


FARID BELGACEM


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER