Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

La demande a été introduite le 17 juillet

La liberté provisoire refusée à Lakhdar Bouregâa

© Louiza Ammi/Liberté

Le commandant de l’ALN, Lakhdar Bouregâa, détenu à la prison d’El-Harrach depuis plus d’un mois, ne va pas bénéficier d’une remise en liberté provisoire. La demande introduite par son collectif d’avocats le 17 juillet dernier a été rejetée par le juge d’instruction près le tribunal de Bir Mourad Raïs.

Dans un communiqué du collectif des avocats pour le changement et la dignité, il est souligné que “ladite demande a été introduite pour des raisons de santé et appuyée par un dossier médical”.

Face à ce rejet, le collectif des avocats exprime son indignation devant ce qu’il a qualifié de “déni” qui “confirme, encore une fois, que la justice en Algérie obéit à autre chose que la loi”.

Pour rappel, Lakhdar Bouregâa a été placé en détention provisoire à la prison d’El-Harrach le dimanche 30 juin pour “outrage à corps constitués et atteinte au moral de l'armée”. Il encourt jusqu'à 10 ans de prison. Son arrestation a été dénoncée par tous. 

 

M. Mouloudj


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER