Scroll To Top

A la une / Actualité

Plusieurs personnes ont été arrêtées

La manifestation contre le gaz de schiste empêchée à Alger

©Liberte-algerie.com / Bilel ZEHANI

Une dizaine de manifestants, dont des militants du mouvement « Barakat », ont été empêchés, ce samedi, par la police de tenir un rassemblement pour dénoncer, d’abord l’exploitation du gaz de schiste, et ensuite, exprimer leur solidarité avec les citoyens d’In Salah.  Un fort dispositif policier a été dépêché tôt le matin aux alentours de la Grande poste et du jardin Khemisti pour contenir les manifestants. Des heures avant, toutes les ruelles menant vers le lieu prévu du rassemblement ont été minutieusement surveillées par des policiers qui guettaient les manifestants. Plus de détails dans notre édition de demain.

M.M

Publié dans : Alger,Gaz de schiste,In-Salah

ARTICLES CONNEXES


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER
Commentaires
4 réactions
Crosby le 17/01/2015 à 17h34

La liberté d'expression quand tu nous tiens! Ils laissent les intégristes manifester contre Charlie Hebdo quand les caricatures n'ont aucune incidence sur l'avenir de notre pays mais ils empêchent les manifestations des gens qui ont à coeur la bonne santé de notre pays!

vraipatriote le 17/01/2015 à 21h57

C'EST LE MONSTRE BENHADJ ET SES ACOLYTES QUI ONT ESSAYES COMME A CHAQUE FOIS DE SEMER LE DESORDRE. CETTE BANDE DE RACAILLE EST LA PREMIERE A PROVOQUER LES FORCES DE L'ORDRE ET ENSUITE ILS ILS ONT LE CULOT DE DIRE QU'ILS TIRENT SUR EUX ALORS QU'ILS NE FONT QUE SE DEFENDRE.

ladi53 le 17/01/2015 à 23h54

je vois une photo ou des policiers traînent une femme qu'ils tiennent bras contre bras.Normalement ces mecs policiers n'ont pas le droit de toucher une femme , c'est illégal normalement c'est des femmes policiéres qui auraient le droit légal de la maîtriser. Ces deux policiers outrepassent leurs prorogatives , cette femmes devra déposer plainte pour abus . HAMEL DOIT INSTRUIRE SA MEUTE POUR NE PAS TOUCHER AUX FEMMES. LES FLICS DE M....UN PEU DE RESPECT VIENDRA LE TOUR OU VOS FEMMES LE SERONT

nirvan le 18/01/2015 à 1h34

c'est incroyable, toute action citoyenne est non permise sauf les manifs des salafistes intégriste, c'est ça le pouvoir algérien !

Commentaires
4 réactions