Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Sétif

La mobilisation intacte malgré la chaleur et le jeûne

Pour le douzième mardi consécutif, les étudiants des deux universités de Sétif, à savoir Ferhat-Abbas (Sétif 1) et Mohamed Lamine-Debaghine (Sétif 2), ont battu le pavé. Ils ont été soutenus par leurs professeurs. En effet, la mobilisation demeure intacte car ni la chaleur ni le jeûne n’ont eu raison de leur détermination. Des centaines d’étudiants des deux sexes ont marché tout le long de l’itinéraire menant vers le siège de la wilaya, lieu habituel des manifestations pour exiger le changement du système et le départ des trois “B”. Plusieurs slogans ont été brandis dont “Système dégage !”, “Bedoui dégage !”, “Bensalah dégage !”, “Professeurs et étudiants libres”, ainsi que pour le départ d’Ahmed Gaïd Salah. Les marcheurs, qui se sont dirigés ensuite vers la trémie de Bab Biskra escortés par la police, ont entonné des chants patriotiques dont “Qassaman”, “Min jibalina” et “Mawtini” tout en demandant le report de l’élection présidentielle. “Les conditions ne sont pas réunies pour organiser l’élection le 4 juillet. Nous demandons son report à une date ultérieure. La priorité doit être le changement du système et le départ des symboles du système de Bouteflika”, nous dira un étudiant. Par ailleurs, les étudiants se sont dirigés vers le centre-ville pour soutenir les avocats qui ont organisé un sit-in devant le siège de la cour, avant de sillonner plusieurs quartiers de la ville. Il est à rappeler que les universités de Sétif comptent quelque 60 000 étudiants. Les étudiants du campus Ferhat-Abbas (Sétif 1) n’ont pas eu cours depuis plusieurs semaines.

FAOUZI SENOUSSAOUI


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER