A la une / Actualité

DéDIéE AUX CATASTROPHES NATURELLES ET AUX ENQUÊTES COMPLEXES

La nouvelle station mobile dévoilée par la DGSN

Modèle de la station mobile dévoilée hier par la DGSN. ©Farid Belgacem/liberté

La sûreté de la wilaya d’Alger a dévoilé, hier et pour la première fois, la station mobile de la police scientifique chargée d’identifier les victimes des catastrophes naturelles, comme les séismes et les inondations. Récemment acquise par la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) au profit des 48 sections de la police scientifique à travers le territoire nationale, cette station, issue des dernières technologies de pointe, est également dédiée à faire la lumière sur les scènes de crime et des accidents de la circulation complexes. Lors d’une visite guidée, le chargé de communication à la sûreté de la wilaya d’Alger, le commissaire Wassim Ahmed Nacer-Belkacem a indiqué que “cette station mobile travaille en étroite collaboration avec la section de la police scientifique d’Alger qui, elle, est composée de plusieurs services chargés du suivi, comme l’empreinte digitale, le portrait-robot, la biométrie, l’étude des prélèvements et des échantillons collectés sur la scène de crime, comme elle coordonne avec tous les autres services, dont le laboratoire de Châteauneuf et la Police judiciaire”. Pour les inspecteurs qui exercent à la section des identifications par le nouveau procédé, Afis-2, dédié aux empreintes digitales, cette station mobile apporte une aide précieuse aux enquêteurs. Chaque section de la police est représentée dans ce service mobile. Aussi, on coordonne avec les 13 annexes relevant des sûretés de daïras du Grand-Alger. Le même schéma est dupliqué à travers les 48 wilayas. Dès qu’il y a une situation complexe ou une catastrophe naturelle, cette station est systématiquement déployée pour collecter tous les indices dont ont besoin les enquêteurs pour solutionner le problème. Lors de son allocution, le nouveau chef de la sûreté de la wilaya d’Alger, M’hamed Bettache, a indiqué que “cette visite guidée se veut une opportunité pour vous présenter le nouveau schéma de la communication élaboré par la hiérarchie. L’objectif de la présentation de la nouvelle station est de vulgariser, au profit du grand public, les nouveaux outils dont s’est dotée la Sûreté nationale, d’une part, et de vous ouvrir grandes les portes pour découvrir les acquis de nos services”. Pour sa part, le patron de la DGSN, le colonel Mustapha El-Habiri, a estimé que “la DGSN a déployé une nouvelle stratégie de communication au profit des médias sans exclusive. Cette nouvelle vision apportera, sans doute, ses fruits dans un futur immédiat, car nous sommes disposés à tous les niveaux à développer de nouveaux ponts avec la presse nationale”. Dans une allocution lue en son nom par le commissaire Wassim Ahmed Nacer-Belkacem, le patron de la DGSN a salué “les efforts des médias algériens à l’occasion de la Journée nationale de la presse”, affirmant que la DGSN ne ménagera aucun effort pour faciliter le travail des médias, afin d’offrir aux citoyens une information objective sur les actions que mènent ses unités sur le terrain.

FARID BELGACEM