Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Transférée dans un hôpital parisien

La petite Wissal opérée avec succès

La nouvelle du succès de l’intervention chirurgicale de la petite Wissal a été confirmée par son père. Elle a eu lieu dans un hôpital parisien où elle se trouve toujours en convalescence, et l’aval des médecins est attendu pour que celle-ci puisse rentrer en Algérie. Pour rappel, cette petite fille de 11 ans, souffrant d’une malformation cardiaque congénitale, devait subir une seconde opération en urgence, après la première effectuée en Libye où elle résidait avec ses parents. De retour au pays, sa mère n’avait eu de cesse de frapper à toutes les portes pour tenter d’obtenir un soutien de la part des pouvoirs publics, à travers une prise en charge médicale, seule solution pour sauver la vie de sa fille, sachant qu’à Oran, aucun établissement n’était en mesure de pratiquer l’opération.
Devant l’indifférence générale et après tant de va-et-vient infructueux, Oran-Alger, et notamment au ministère de la Santé, Bent El-Hadj, la mère, s’était lancée dans une action folle, à la mesure de son désespoir : elle voulait se lancer dans une marche d’Oran vers Alger (voir nos éditions du  23.05.2017 et du 11.06.2017) pour se faire entendre. À l’époque, elle nous disait que son seul but était de sauver sa fille, de tout faire pour qu’elle puisse recevoir les soins nécessaires.
L’affaire qui avait fait grand bruit, provoquant même des réactions d’anonymes en France qui se proposaient d’aider la famille, mais aussi en Algérie, avait fini par interpeller les pouvoirs publics, et cette histoire commençait à prendre des allures de scandale sur les réseaux sociaux.
Finalement, et après encore quelques semaines d’attente, la prise en charge avait été accordée à Wissal par la commission médicale. Aujourd’hui, grâce à cette prise en charge, Wissal a été opérée et reprend goût à la vie. La mère qui se trouve à ses côtés avait tenu, juste avant le transfert de la petite Wissal, à remercier la presse et tous les anonymes qui avaient compati et qui avaient agi pour que son enfant obtienne ce droit à la vie.
 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER