Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Le SG du MPA a animé hier un meeting à BoumerdÈs

La réplique d’Amara Benyounès à Djamel Ould Abbes


Fait sans aucun doute rare entre alliés politiques du conglomérat pro-bouteflikiste, le secrétaire général du Mouvement populaire algérien (MPA), Amara Benyounès, a répliqué, sèchement, hier, à son homologue du Front de libération nationale (FLN), qui prétend connaître, d’ores et déjà, le nom du prochain Président. “Le Président ne peut se trouver dans aucune tête. Ce sont les urnes qui décideront du nom du futur président de la République”, a-t-il répondu, sans pour autant le citer, au patron du FLN.
“Le pays dispose d’une Constitution qui permet au peuple d’élire, démocratiquement et librement, son Président car seule l’urne est capable de décider, d’autant que nous sommes dans un système démocratique”, a ajouté le SG du MPA, lors du meeting qu’il a animé hier à Boumerdès, dans le cadre de la campagne pour les élections locales. Le premier responsable du MPA n’a pas manqué de fustiger, dans la foulée, “certains partis d’opposition qui appellent au boycott alors qu’ils n’ont aucun ancrage au sein de la population, ni d’autres alternatives à soumettre au peuple pour développer davantage l’économie du pays”. Il a exhorté les citoyens et ses militants à voter, massivement, le 23 novembre prochain, pour choisir, dit-il, ceux qui pourront porter et défendre leurs préoccupations. Benyounès a plaidé pour de larges prérogatives aux élus qui sont, selon lui, les seuls à connaître les besoins de leurs populations et les priorités des projets de développement.
“C’est pourquoi j’insiste sur le bon choix des candidats qui sont en mesure d’apporter les changements souhaités”, a-t-il ajouté précisant que “les jeunes constituent une force non négligeable pour la construction du pays, c’est pourquoi je considère indispensable de réhabiliter le travail en associant et en mobilisant les jeunes”.
Le SG du MPA préconise le développement de l’agriculture, du tourisme et de l’industrie, ce sont les principaux atouts dont dispose la wilaya de Boumerdès. Pour sa part, Djemaa Rekkas, député et responsable local du parti, a exhorté ses militants à mobiliser davantage la population pour un vote massif. Quant à Azzedine Gana, tête de liste APW et ex-président du CRB, il a promis de “déployer tous les efforts nécessaires pour accompagner les responsables de la wilaya dans leur quête
de création de richesse et le développement économique de la wilaya”.

Nasser Zerrouki



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER