Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Refus de la continuité avec Bouteflika

La rue a rendu sa sentence à Sétif

Les Sétifiens au rendez-vous. © faouzi senoussaoui/Liberté

Ils étaient, hier, plus nombreux que le vendredi 22 février à rejoindre le mouvement de protestation.

à l’instar de leurs concitoyens dans les autres wilayas, les Sétifiens ont répondu à l’appel anonyme et ont manifesté ce 1er mars pour dire non au 5e mandat pour Bouteflika. Une marée humaine est sortie pour réaffirmer ce refus et consolider sa détermination quant au refus de la continuité prônée par le régime en place. Des femmes, des enfants et des hommes, jeunes et moins jeunes, étaient au rendez-vous pour manifester pacifiquement. “Pacifique ! Pacifique ! Changement pacifique !” “Bouteflika Rabi yarahmou” (Bouteflika… Paix à son âme), “Djazaïr joumhourya, machi mamlaka !” (l’Algérie est une République et non un royaume), “Pouvoir assassin !”, “FLN dégage !” sont les slogans scandés par les manifestants qui se sont rassemblés, hier, dès 13h45, devant le siège de la wilaya de Sétif, tout au long de l’avenue de l’ALN jouxtant le siège du secteur militaire, le siège de la daïra de Sétif, le Park Mall et le siège de l’Assemblée populaire de wilaya. Ils étaient plus nombreux hier que le vendredi 22 février 2019 à rejoindre le mouvement. Les rues du 1er-Novembre-1954 et du 8-Mai-1945 étaient noires de monde. Brandissant l’emblème national, les manifestants ont aussi entonné en chœur l’hymne national algérien suivi de “One, two, tree, viva l’Algérie !”, “Pas de 5e mandat ya Bouteflika” et autres slogans, à l’instar de “Système dégage !”, “Basta pour ce système !”. Plusieurs autres artères de la capitale des Hauts-Plateaux ont aussi connu des manifestations contre un 5e mandat pour le président Bouteflika sous l’œil vigilant des membres du service d’ordre. En effet, un impressionnant dispositif sécuritaire a été déployé près du siège de la wilaya et tout au long des grandes artères du chef-lieu de la wilaya et près des administrations publiques. Dans d’autres endroits, une présence policière discrète a été constatée depuis plusieurs jours, notamment devant le siège de la wilaya. Il est à noter que les habitants de plusieurs régions de la wilaya, dont El-Eulma à l’Est et Tizi N’Bechar au Nord, ont manifesté, hier, contre le 5e mandat.


FAOUZI SENOUSSAOUI

 

Publié dans : MANIFESTATION 1IER MARS

ARTICLES CONNEXES

  • Manifestations contre le 5e mandat
    Des milliers de personnes dans les rues de Tizi Ouzou

    Une marée humaine se forme devant l’entrée de la wilaya avant de se disperser dans le calme quelques dizaines de minutes plus tard.

  • La manifestation a drainé plus 100 000 personnes
    Déferlante humaine à Bouira

    La seconde marche contre le 5e mandat pour l’actuel chef de l’État et pour exiger le départ du système a connu une importante mobilisation populaire dans la wilaya de Bouira

  • Des marches ont eu lieu dans plusieurs localités
    Mobilisation maintenue à Boumerdès

    Encore une fois, les citoyens de tout bord ont exprimé leur rejet du cinquième mandat et sont sortis hier vendredi dans différentes villes de la wilaya de Boumerdès


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER