Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A LA UNE / Actualité

Alors que l’un de ses frères d’armes tire la sonnette d’alarme

La sœur cadette de Si Lakhdar marginalisée

La sœur cadette du chahid Rabah-Saïd Mokrani, alias Si Lakhdar, vit dans la misère et le dénuement, et ce, en dépit du sacrifice ultime consenti par son glorieux frère. Hier et lors de la cérémonie organisée en hommage à son défunt frère, cette dame d’un certain âge n’a pas osé, par dignité, faire savoir qu’elle n’avait pas un toit pour s’abriter. Il aura fallu que l’un des ex-camarades de Si Lakhdar interpelle les pouvoirs publics et l’opinion de manière assez virulente pour que l’assistance prenne conscience de l’ampleur de la situation. “Cette dame n’est autre que la sœur de Rabah-Saïd Mokrani. Elle est dans la misère la plus totale ! Est-ce ainsi qu’on recompose la famille de ceux qui se sont sacrifiés pour ce pays ? C’est une honte !”, s’est-il insurgé. Et d’assener : “La commune de Lakhdaria est-elle si déshéritée pour qu’elle ne puisse pas offrir un toit à cette dame, dont le frère s’est sacrifié pour que le peuple vive dans la dignité ?” Cette remarque a plongé la salle dans un profond malaise, où ni l’adjoint du P/PAC, ni le président des Scouts musulmans et encore moins le représentant du bureau national de l'Organisation nationale des moudjahidine (ONM) n’ont trouvé à répondre face à la marginalisation dont est victime la sœur d’un des héros de la Révolution algérienne.  

R. B.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER