Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Décédée à l’âge de 98 ans

La veuve de Krim Belkacem inhumée à El-Alia


La veuve du colonel Krim Belkacem, Fakir Tassadit, décédée, à l’âge de 98 ans, dans son domicile familial sis à Kouba, a été inhumée, hier mercredi, au cimetière El-Alia, à Alger, en présence de la famille Krim d'Aït Yahia Moussa et d'Alger, ainsi que de sa famille de Maâtkas. 

Selon le frère cadet du signataire des Accords d'Évian, Arezki Krim, son frère Belkacem avait épousé cette femme en 1941. “C'était la première belle-fille de mon père. J'étais encore enfant et je me souviendrai toujours de sa gentillesse. Elle avait toujours peur lorsque les gendarmes nous rendaient visite”, nous a confié Arezki. D'ailleurs, ils vécurent difficilement ensemble leurs premières années de mariage parce que dès 1947, le futur colonel Krim Belkacem était recherché par l'armée française Alors, son épouse se réfugiait souvent chez ses parents à Ighendoussen, dans la région de Maâtkas, de crainte des représailles des soldats français. Il est à noter qu'ils eurent deux enfants, un garçon et une fille, Ahmed et Hadjila. Cette dernière est décédée. Son fils est un retraité de l'aviation, il était commandant de bord.
 

O. Ghilès



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER