Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Tizi Ouzou

La wilaya réunit une cellule de crise

Le conseil exécutif de la wilaya de Tizi Ouzou a tenu hier une “rencontre d’urgence” sur les mesures particulières à prendre dans la lutte contre les maladies à transmission hydrique (MTH). La réunion a été présidée par le SG de wilaya, M. Tiboutine, et à laquelle ont pris part tous les présidents d’APC de la wilaya et plusieurs directeurs de l’exécutif de wilaya.
Selon le SG de la wilaya, cette réunion avait pour objectif de mettre en place “un plan de riposte” pour parer à toute éventualité contre l’apparition de maladies à transmission hydrique dont le choléra. “Que chacun de vous se prépare à un plan de réplique et, dès aujourd’hui, nous devons prendre toutes les mesures nécessaires notamment pour faire face à la situation, et ce, en insistant sur le contrôle des points d’eau et des réservoirs que nous devons traiter rigoureusement au chlore”, dira-t-il à toute l’assistance. En s’adressant au directeur de l’agriculture et à son homologue du commerce, le SG de la wilaya insistera sur la nécessité absolue de détruire toutes les récoltes irriguées avec des eaux usées. “Je vous demande de redoubler de vigilance et d’être sans pitié avec ceux qui irriguent leurs cultures en puisant dans des eaux usées et surtout n’hésitez pas, dans ce cas, à contacter la police et la gendarmerie !” dira-t-il aux nombreux maires présents.
M. Tiboutine donnera, par ailleurs, des instructions fermes aux présidents des APC pour contrôler les bâches à eau et les citernes installées dans les établissements scolaires et de  veiller à leur traitement au chlore tout en prêtant une attention toute particulière aux fuites d’eau et aux infiltrations d’eaux usées qu’il faudrait traiter en urgence, a-t-il insisté. “Nous sommes même prêts à accorder, s’il le faut, des crédits de gré à gré pour lancer des opérations d’urgence”, dira-t-il.  
Par ailleurs, et intervenant lors de cette rencontre, le directeur de la santé de wilaya, le Pr Abbes Ziri, a affirmé, encore une fois, qu’aucun cas de choléra n’a été enregistré à travers toute la wilaya de Tizi Ouzou et que toutes les mesures sont prises, à travers l’ensemble des établissements de santé, pour parer à la situation en cas de cas suspects ou avérés, et ce, en mettant en place des commissions de veille au niveau de chaque structure de santé.
Le DSP insistera également sur les moyens préventifs de lutte contre les MTH, notamment le lavage des mains, des fruits et des légumes  tout en rassurant l’assistance que l’eau du robinet reste potable puisqu’elle est constamment traitée et contrôlée par les services de l’ADE. De son côté, le Dr Zerourou a présenté une communication sur les maladies à transmission hydrique dont le choléra en évoquant ses symptômes et en rappelant les mesures à prendre en cas de signes symptomatiques de cette maladie, à savoir les vomissements et les diarrhées, ce qui nécessite l’évacuation urgente des malades vers le centre de santé le plus proche.  


K. Tighilt


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER