Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Boumerdès

L’administration publique en grève


Plusieurs organismes publics ont fermé leurs portes, hier, à Boumerdès, contraints par une grève de leurs employés, en soutien au mouvement populaire contre le régime. Cette action fait suite à un appel à la grève lancé sur les réseaux sociaux depuis le début de la semaine ; une grève qui a été entamée hier par les communaux et qui se poursuivra jusqu’à demain jeudi. Au chef-lieu de la wilaya, les grévistes, qui étaient nombreux, ont sillonné la ville en scandant des slogans en faveur du changement du système politique. Cette marche a été conduite par les gardes forestiers en uniforme. Les bureaux de poste, les annexes des recettes fiscales, les agences de Sonelgaz, les APC, les daïras, les bureaux de la Conservation foncière ont tous été paralysés par cette grève dans toute la wilaya. Sur la devanture des administrations, les employés ont accroché des pancartes pour transmettre des messages de soutien au mouvement de contestation. “Âmes et cœur avec le mouvement populaire”, pouvait-on lire sur une pancarte accrochée à la porte d’entrée du principal bureau de poste de Bordj Menaïel. “Plusieurs catégories socioprofessionnelles se sont exprimées en faveur du mouvement de contestation, c’est à notre tour de rejoindre la contestation à notre façon”, nous a confié un employé des contributions.


ARTICLES CONNEXES


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER