Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Skikda

“Laissez la place à des hommes honnêtes !”

Des centaines de citoyens, notamment des jeunes lycéens et étudiants, sont sortis spontanément dans la rue juste après l'officialisation de la désignation d’Abdelkader Bensalah en tant que président de l'État par intérim. Ils ont marché le long des allées du 20-Août-1955 et de l'avenue Didouche-Mourad pour manifester leur colère à la suite de cette nomination considérée comme un prolongement du règne du pouvoir actuel. Ces protestataires, qui ont bravé l'interdiction de manifester les jours autres que le vendredi, ont scandé des slogans anti-Bensalah et anti-gouvernement en place, les appelant à dégager pour laisser place à des hommes honnêtes de l'opposition qui ne se sont pas mouillés avec le système corrompu pour assurer cette période de transition. “Bensalah dégage” est le slogan le plus utilisé par les nombreux citoyens qui ont battu le pavé sur l'artère principale de la ville de Skikda. D'autres slogans sont aussi scandés pour exiger le départ du gouvernement de fait, à sa tête le Premier ministre Bedoui.
À l'heure où nous rédigeons, un grand rassemblement est tenu à la place du 1er-Novembre, pas loin de l'Hôtel de ville. Beaucoup d'autres jeunes et de citoyens continuent d'affluer sur cette place publique sous l'œil vigilant des services de sécurité qui sont restés en marge de cette marche et sans intervenir.
 

A. Boukarine


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER